« Transition au Burkina : Réconciliation, refondation et restauration », les priorités de Me Hermann Yaméogo

Le président du parti Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD), Me Hermann Yaméogo, a organisé « une causette », ce samedi 2 juillet 2022 à Ouagadougou, pour donner son analyse sur la situation nationale.

« Les priorités de la transition à réaffirmer et à respecter : réconciliation, refondation et restauration ». Voici ce que propose le président de l’UNDD.

Pour Me Hermann Yaméogo, c’est aberrant de voir un pays en guerre alors que des hommes qui peuvent contribuer sont en prison. Il est convaincu que la réconciliation n’est pas seulement politique. Elle est aussi militaire.

Faisant une mention spéciale à la transition, le président de l’UNDD « se réjouit » du fait que les prophéties de malheurs se sont déclinées sans démagogie. « La transition qui a commis beaucoup d’erreurs qui ont érodé son capital d’estime reprend du poil de la bête et remonte en confiance populaire », peut-on y lire dans la déclaration liminaire.

Au cours de cette causerie, Me Hermann Yaméogo a salué la création de zones d’intérêt décrétée par la transition, pour la lutte contre le terrorisme. « C’est une bonne chose (…) Il n’est jamais tard pour bien faire », a-t-il déclaré.

Lefaso.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.