Résilience des services publics d’eau potable : L’AFD et l’UNICEF accompagnent la Commune de Dori

A l’Ambassade, lAmbassadeur de France au Burkina, Son Excellence Monsieur Luc HALLADE, la Représentante de l’UNICEF au Burkina Faso, Madame Sandra LATTOUFet le Directeur de l’agence AFD de Ouagadougou, M. Gilles CHAUSSE ont signé ce lundi 04 Avril 2021 une convention de financement d’un montant de 1.500.000 euros, soit près 984 millions de FCFA.

Cette subvention est destinée au renforcement urgent de la résilience des services publics d’eau potable dans les quartiers périphériques de la ville de Dori.

———-

Depuis 2019, de nombreuses communes sont soumises à une arrivée importante de Personnes Déplacées Internes (PDI), qui fuient les conflits de la zone dite des « Trois frontières » à l’intersection du Burkina Faso, du Mali et du Niger. Le nombre d’incidents violents a considérablement augmenté et a engendré une crise humanitaire sans précédent pour le Burkina Faso. Fin août 2021, on dénombre plus d’1,8 million de personnes déplacées, ce qui représente près de 9% de la population du pays.

Dans la région du Sahel, épicentre de la crise, près de 580 00 personnes sont venues trouver refuge dans les principales agglomérations urbaines de la région. La commune de Dori est particulièrement impactée : 62 616 PDI ont été recensées, dont 14,378 femmes (23%) et 36,138 enfants (58%).

A Dori, les services d’approvisionnement en eau et d’assainissement sont mis à rude épreuve, on estime que la moitié de la population n’a pas accès à l’eau potable. Cette pression sur la ressource d’un bien vital pour la population exacerbe les tensions entre les populations, dans un contexte de montée des violences armées. Cette situation est également aggravée par une augmentation des pannes des infrastructuresCette crise s’inscrit enfin dans un contexte hydrogéologique défavorable de rareté de la ressource en eau au Sahel accentué par l’impact du changement climatique.

Le projet prévoit de construire 10 nouveaux systèmes d’alimentation en eau potable simplifiés et 500 latrines familiales, et de donner accès à l’eau et à l’hygiène à 50 000 personnes déplacées dont 30 000 enfants dans les quartiers de WendouNyarala et Petit Paris. L’accès à ces services de base en eau permettra de réduire les tensions entre les communautés et contribuera à renforcer leur résilience.

Pour Luc HalladeAmbassadeur de France au Burkina Faso, « lFrance, via l’AFD, partenaire historique du secteur de l’eau et de l’assainissement, reste pleinement mobilisée aux côtés du Burkina Faso et singulièrement de la commune de Dori pour assurer la délivrance de ce service vital dans un environnement dégradé au profit des personnes déplacées internes et des communauté hôtes ».

« Sans accès à l’eau, les populations notamment les enfants,qui sont particulièrement vulnérablesrisquent de tomber malade, de souffrir de malnutrition, faute de pouvoir s’hydrater correctement et garder une bonne hygiène corporelle. L’éloignement des points met à risque les enfants, surtout les filles, en les exposant aux violences et agressions sexuelles sur le chemin de la collecte d’eau » a dit laReprésentante de l’UNICEF, Sandra Lattouf. « C’est pourquoi ce projet qui sera mis en œuvre grâce au financement de l’AFD est essentiel pour la santé et la protection des familles et des enfants ».

A propos de l’Agence française de développement

Le groupe Agence française de développement (AFD) est un établissement public qui met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance… Nos équipes sont engagées dans plus de 4.000 projets à fort impact social et environnemental dans les Outre-mer français et 115 pays. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD). En savoir plus : www.afd.fr

A propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans plus de 190 pays et territoires, depuis 75 ans, nous travaillons pour chaque enfant, chaque jour, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Pour en savoir plus sur l’UNICEF au Burkina Faso et son action, veuillez consulter le site https://www.unicef.org/burkinafaso/

Twitter @UNICEF_Burkina | Facebook @UNICEF_BurkinaFaso | Instagram @unicef_burkinafaso | Youtube UNICEF Burkina Faso

Contacts Presse

Pour l’AFD au Burkina

Mame Diarra THIAM / thiammd@afd.fr / +226 25 49 61 12

Banne IBRANGO (Ambassade de France / banne.ibrango@diplomatie.gouv.fr

Pour UNICEF

Hadrien Bonnaud, UNICEF Burkina Faso, hbonnaud@unicef.org, +226 66 93 31 32

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.