Lutte contre le terrorisme : Les médiateurs de la république dans l’espace UEMOA entendent jouer leur partition

L’Association des médiateurs des pays membres de l’UEMOA (AMP/UEMOA) organise sa sixième assemblée générale ordinaire du 6 au 10 juin 2022 à Ouagadougou. Une occasion pour l’association de renouveler ses instances

« Le Médiateur de la République à l’épreuve des défis majeurs de l’espace UEMOA». C’est sous ce thème que se tient la 6e assemblée générale ordinaire de l’Association des médiateurs des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (AMP-UEMOA).

Le médiateur du Faso et secrétaire générale de l’AMP-UEMOA, Fatimata Sanou/Touré, a fait savoir que les pays membres de l’institution monétaire ouest africaine font face à de nombreux défis communs.

6e assemblée générale ordinaire de l’AMP/UEMOA
6e assemblée générale ordinaire de l’AMP/UEMOA

Il s’agit, entre autres, de la corruption, l’incivisme, du trafic de drogue, de la mal gouvernance, la mauvaise administration, la difficile application des règles et principes communautaires et l’insécurité.

« Conscients, de notre rôle de défenseurs des droits de nos concitoyens, fort des missions qui nous sont confiées et des moyens d’actions dont nous disposons dans nos textes fondateurs, nous avons décidé de mener une réflexion sur la thématique retenue, afin d’apporter notre contre contribution à la recherche de solutions idoines aux problèmes sus relevés », a relevé la secrétaire générale de l’AMP-UEMOA.

Lire également 👉Médiateur du Faso : Fatimata Sanou/Touré officiellement installée

Egalement, Me Sirfi Ali Maïga, président de l’AMP-UEMOA et médiateur de la République du Niger, a rappelé que l’association est engagée à être au service de la construction de la paix dans la sous-région.

«Depuis sa création, l’AMP-UEMOA s’est en effet résolument inscrite dans le sillage de l’Union, dans sa spécificité qui est la sienne au service de la bonne gouvernance, de l’édification et de la consolidation de la paix et de l’harmonie», a-t-il insisté.

Me Sirfi Ali Maïga, président de l'AMP-UEMOA et médiateur de la République du Niger
Me Sirfi Ali Maïga, président de l’AMP-UEMOA et médiateur de la République du Niger

La cérémonie d’ouverture de la 6e assemblée générale ordinaire a connu la présence du premier ministre, Albert Ouédraogo. Il a fait savoir que le médiateur de la république est une institution importante qui jouait un rôle majeur dans l’enracinement de la démocratie dans les pays.

« Ce sont des institutions qui reçoivent des plaintes et des réclamations des citoyens à l’encontre des administrations, des collectivités territoriales, et qui permettent aux citoyens de retrouver leur droit », a-t-il souligné.

En rappel, l’AMP-UEMOA a été créée en octobre 2009. Depuis sa création, l’association des médiateurs des pays membres de l’UEMOA entretienne des relations de coopération avec la commission de l’UEMOA.

Jules César KABORE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.