Lutte contre le terrorisme : Le commandement des opérations demande le soutien de l’ALT

Le commandant du Commandement des opérations du théâtre national (COTN), le lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni et son équipe, ont été reçus pour une séance de travail avec les membres du bureau de l’Assemblée législative de transition (ALT) ce mardi 2 août 2022. Il s’est agi de faire le point des opérations et demander leur soutien.

« Au cours de nos échanges, nous avons abordé la situation sécuritaire et les perspectives opérationnelles du moment ». C’est le message du commandant du Commandement des opérations du théâtre national (COTN), lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni, à sa sortie de séance de travail avec les membres du bureau de l’Assemblée législative de transition (ALT).

Accompagné de l’équipe du centre intégré des opérations, le lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni a fait le point des activités opérationnelles. « Nous avons une situation sécuritaire que nous suivons, avec des conséquences sur nos populations civiles, nos forces de défense et de sécurité, les volontaires pour la défense de la patrie. Face à cela, les forces de défense et de sécurité restent toujours engagées à travers des opérations nationales, des opérations conjointes avec les partenaires, à travers des opérations d’opportunités, de ciblage pour mettre hors d’état de nuire les groupes armés terroristes qui endeuillent nos populations », a-t-il indiqué.

Le commandant du Commandement des opérations du théâtre national (COTN), le lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni, à sa sortie de séance de travail avec l’ALT

Les militaires ont demandé le soutien des membres de l’ALT. Selon le lieutenant-colonel Bamouni, c’est cette assemblée qui vote le budget, qui contrôle l’action du gouvernement. Il a également été question de « demander à cette assemblée d’être notre porte-voix auprès des populations qu’elle représente, en terme de message de bonnes perspectives pour le Burkina Faso et engager les populations pour que nous menons cette lutte ensemble », a-t-il précisé.

Pour le COTN, cette lutte contre le terrorisme ne peut se gagner qu’avec l’ensemble des populations.

Il faut signaler que le 4 février 2022, le président de la transition, le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba, a créé le Commandement des opérations du théâtre national pour « les besoins de la défense et de la sécurité ». Ce commandement a pour mission de « concevoir, organiser et soutenir les opérations de sécurisation du territoire national ».

Cryspin Laoundiki

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.