Les députés de la transition demandent les bénédictions de la Fédération des Églises et Missions Évangéliques

Le président de l’Assemblée Législative de Transition a effectué une visite de courtoisie à la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME), ce mercredi 22 juin 2022. De cette visite matinale, il était question de demander les bénédictions, et l’accompagnement  de la fédération des missions évangéliques. 

La suite après cette publicité

Vous le savez tous, l’Assemblée Législative de Transition a été installée le 22 mars 2022, et par la suite, le bureau a été installé le 21 avril 2022. Immédiatement, les députés de la transition conscients du temps réduit de leur mission, ont jugé opportun de faire des visites de courtoisies auprès des différentes communautés du Burkina Faso. Après la visite chez le Mogho Naaba, le président de l’ALT, accompagné de ses députés, a bravé la pluie matinale pour  rejoindre le siège de la FEME.

« Nous nous sommes rendu à la FEME ce matin, il était important que nous puissions demander leurs bénédictions et leurs accompagnements dans ce contexte que traverse notre pays. Il fallait quand même que nous puissions échanger pour voir ensemble comment nous, tous les Burkinabè, nous pouvons bien sûr nous retrouver, nous asseoir encore et trouver la quiétude pour l’ensemble du peuple. C’est dans ce sens que nous étions là ce matin », indique le Pr Aboubacar Toguyéni, président de l’assemblée législative de transition.

Pour ce qui est des bénédictions et des prières, comme l’a souhaité Aboubacar Toguyéni, le président de la Fédération des églises et missions évangéliques du Burkina Faso, Pasteur Henri Yé, dit en avoir en abondance. Ce faisant, il promet donc de ne pas être avare pour accompagner les députés de la transition dans leurs fonctions.

« Nous bénissons le seigneur pour cette visite, nous avons prié et nous allons continuer de prier pour l’assemblée législative de transition parce que comme vous le savez bien, notre pays traverse des moments difficiles, et il est bien que tous les Burkinabè que nous sommes, puissions nous mettre ensemble, que nous soyons unis, pour que nous puissions vraiment travailler à ce mieux vivre ensemble », a-t-il recommandé.

Pour terminer, il a laissé entendre de vives voix sa joie de recevoir les députés de la transition, il leur a par ailleurs prodigué des conseils bien nourris pour mener à bien leurs missions : « Nous sommes dans la joie de voir que l’assemblée législative de transition dans sa diversité est venue nous voir, et c’est dans cela nous les avons encouragés à aller de l’avant à bien analyser les lois, et à travailler avec assiduité parce que le temps qui leur ai donné n’est pas un temps très long.

C’est un temps court, mais pendant ce temps, nous leur avons demandé de tout mettre en œuvre pour qu’à la fin de leur mandat que l’on puisse voir l’impact qu’ils vont laisser sur l’ensemble du Burkina. Nous voulons véritablement prier pour eux pour qu’ils fassent la différence ».

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.