Campagne agricole 2022-2023 : Le gouvernement décide de subventionner la filière coton à plus de 72, 8 milliards de F CFA

Le conseil des ministres tenu ce vendredi 6 mai 2022, sous la présidence du Chef de l’État, le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba, s’est prononcé sur la hausse des coûts des engrais observée sur le marché burkinabè.

Selon le ministre du commerce, Abdoulaye Tall, le gouvernement a décidé de faire des efforts pour soutenir le monde agricole à travers des subventions.

Ainsi, le sac de 50kg du NPK qui serait fixé à environ 35 000 francs CFA sera désormais vendu à crédit aux coton-culteurs à 16 000 francs CFA.

Le sac de 50kg de l’urée dont le coût s’élève à plus de 37 000 francs CFA sans subvention, sera également vendu à crédit à 16 000 francs CFA.

Mais ce n’est pas tout. Le prix du traitement insecticide classique pour un hectare est fixé à 3800 francs CFA au lieu de 6000 francs CFA.

« L’insecticide de spécialité est subventionné pour que le traitement à l’hectare soit effectué à 7000 francs CFA », ajoute le ministre du commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.