Burkina-Ramadan : pourquoi consomme-t-on autant de dattes?

Le 3 avril 2022, les musulmans du Burkina Faso ont débuté le ramadan. Une période durant laquelle, les musulmans, aptes à jeûner, doivent s’abstenir de consommer de la nourriture, de boissons, de relations sexuelles, du lever au coucher du soleil. C’est également un moment où certains aliments sont fortement consommés, notamment, les dattes. Dr Brahima Ouédraogo, nutritionniste, diététicien au Centre national médico-sportif, nous explique les raisons de cette forte consommation des dattes.

Par Daouda Kiekieta

Les habitudes alimentaires des musulmans varient pendant ce mois de jeûne. Bouillie, jus, fruits, dattes constituent le terreau des repas fortement prisés.

L’augmentation de la consommation de dattes pendant cette période, tire ses origines du Coran et des pratiques prophétiques, nous confie Dr Brahima Ouédraogo, nutritionniste, diététicien au Centre national médico-sportif de Ouagadougou et Imam au Cercle d’étude, de recherches et de formation islamique (CERFI).

Le Prophète a dit : « Lorsque le croyant veut rompre son jeûne, qu’il utilise des dattes. S’il n’en trouve pas, qu’il boive de l’eau », « C’est pourquoi les musulmans, en suivant les recommandations du Prophète, consomment les dattes pendant ce mois », a indiqué Dr Ouédraogo.

Il a ajouté que c’est dans l’objectif d’avoir les mérites et les récompenses que le musulman consomme les dattes. Toutefois, la consommation de ces fruits n’est pas obligatoire, précise l’imam.

Les dattes figurent parmi les produits de consommation cités dans le Coran et la Sunna. Dans le coran, la datte avait servi à nourrir Maryam (mère de Jésus) qui était sur le point d’accoucher et affaiblie, ceci relaté travers ce verset : Puis les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : « Malheur à moi ! Que je fusse morte avant cet instant ! Et que je fusse totalement oubliée ! » Alors il l’appela d’au-dessous d’elle, [lui disant] : « Ne t’afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source. Secoue vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange donc et bois et que ton œil se réjouisse ! (versets 23 à 26).

Outre l’explication spirituelle, la consommation des dattes tire ses sources aussi du monde scientifique, à en croire Dr Ouédraogo. En effet, les dattes sont très riches en fibres, en énergie, en potassium, en calcium, en magnésium, en fer, en vitamine A, B1, B2, PP et C.

« Il a été découvert, à travers des études, que les dattes contiennent une substance qu’on appelle l’ocytocine, qui est secrétée pour faciliter l’accouchement », a affirmé notre interlocuteur.

C’est pourquoi, poursuit Dr Ouédraogo, il est conseillé à la femme enceinte de consommer les dattes, quatre mois avant la date probable de son accouchement.

Cependant, le nutritionniste précise que ce fruit a un index glycémique élevé pour ceux qui sont à risque de diabète. En d’autres termes, un excès de consommation pourrait augmenter la glycémie et exposer le consommateur à des maladies liées au diabète.

Il est donc conseillé de ne pas consommer plus de trois dattes par jour en fonction des besoins du corps et du type de dattes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.