Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et majoritairement féminine

La population du Burkina Faso a quadruplé en 44 ans (1975 à 2019) marquée par une forte jeunesse et dominée par un grand nombre de femmes.

C’est ce qu’il ressort des résultats définitifs du 5e recensement général de la population et de l’habitation (RGPH) du Burkina Faso, rendus publics ce vendredi 1er juillet 2022 à Ouagadougou.

La cérémonie de présentation des résultats a été présidée par le ministre de l’Économie, des finances et de la prospective, Seglaro Abel Somé.

Les données collectées en 2019 indiquent en effet que sur une population totale de 20 505 155 habitants, le nombre de femmes est de 10 604 308 (soit 51,7%) contre 9 900 847 hommes (soit 48,3%).

Cette population est extrêmement jeune, en témoignent les taux enregistrés suivants.

Ces chiffres affichent 45,3% de taux d’enfants de moins de 15 ans et 32,6% de jeunes de 15 à 34 ans pendant que celui des adultes de 35 à 64 ans est de 18,7%.

Le taux des personnes âgées de 65 ans et plus, quant à lui, est de 3,4%.

Les résultats publiés notent également un accroissement de l’espérance de vie de 5,2 ans (61,9 ans en 2019 contre 56,7 ans en 2006) qui est encore plus longue chez les femmes que chez les hommes.

Les statistiques mentionnent à cet effet que l’espérance de vie des femmes est de 64 ans contre 60 ans pour les hommes.

Au sens du Bureau international du travail (BIT), le taux de chômage enregistré est de 7,1% en 2019.

Tenant compte de l’indice synthétique de fécondité (ISF), les chiffres donnent une fécondité en baisse depuis 1985 avec un taux de 5,4% en 2019 contre 7,2% en 1985.

Portfolio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.