Burkina Faso : Se replonger dans les idées de Thomas Sankara

Du 26 au 28 juillet 2022 ; se tiendra du côté de l’Université Thomas Sankara, le colloque international « Thomas Sankara et le développement ». La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mardi 26 juillet 2022, dans ladite université. 

« Pourquoi un colloque aujourd’hui ? Parce que nous avons constaté que les modèles actuels de développement ont montré leur limite dans l’amélioration des conditions de vie de la population. C’est pourquoi nous avons jugé utile de nous replonger dans les idées de Thomas Sankara, pour voir qu’est-ce que nous pouvons tirer de meilleurs de ses idées, pour pouvoir implémenter nos politiques de développement », renseigne le président de l’Université Thomas Sankara , Pr Pam Zahonogo.

Deux phases vont alimenter ces journées de colloque, à en croire le Pr Pam Zahonogo. « Chaque matin nous aurons un panel de haut niveau, ensuite, nous aurons des sessions parallèles avec des axes de discussion… Les panels de haut niveau seront animés par des praticiens, des personnes de haut niveau qui ont pour la plupart été associées à la gestion du pouvoir sous Thomas Sankara », ajoute-t-il.

« Thomas Sankara, une icône, dont la simple évacuation du nom ne laisse personne indifférent »

Ayant fait ses premiers pas en qualité d’enseignant à l’Université Thomas Sankara, autrefois appelée Université Ouaga II, le premier ministre Albert Ouédraogo, se réjouit de présider cette cérémonie, qui met en valeur le père de la révolution au Burkina.

Albert Ouédraogo, premier ministre du Burkina, président du colloque international « Thomas Sankara et le développement »

« Je salue l’organisation du présent colloque autour d’une personnalité historique de notre pays, dont les œuvres et la renommée transcendent nos frontières nationales. Thomas Sankara, une icône, dont la simple évacuation du nom ne laisse personne indifférent… L’Université Ouaga II, baptisée Université Thomas Sankara en 2022, au-delà de la formation académique, poursuit l’idéal de développement endogène, au cœur de la vision de ce grand homme », avance le chef du gouvernement.

« C’est un grand honneur et privilège de lui rendre un vibrant hommage »

Pour Dr Alain Roger Coeffe, parrain du présent colloque, c’est un honneur de parrainer un colloque, dédié à la personne de Thomas Sankara. « Pour nous qui avons eu l’insigne honneur de servir la patrie auprès de ce grand patriote, parrainer un colloque à lui dédier est un grand honneur et privilège de lui rendre un vibrant hommage », s’exprime-t-il.

Soucieux de pérenniser les œuvres de Thomas Sankara, le président de l’Université Thomas Sankara soutient que sur le plan scientifique, les idées de Thomas Sankara seront recentrées pour essayer de voir comment ces idées pourront aider à mettre en place des politiques publiques.

Ainsi donc à la fin de ce colloque, un ouvrage qui va recenser les meilleures idées scientifiques liées au développement que Thomas Sankara  avait produites, sera édité.

Le thème du colloque « Thomas Sankara et le développement » trouve une importance particulière pour le Burkina Faso et pour l’Afrique aux multiples réalités, au regard du « géant » homme qu’il a été.

Sié Frédéric KAMBOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.