Burkina Faso : Le centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité chez le président de l’ALT

Le président de l’Assemblée Législative de Transition (ALT), Pr Aboubacar Toguyéni, a reçu en audience la coordinatrice  du programme  Afrique sub-saharienne sur la sécurité, ce jeudi 5 mai 2022. Il a été question, pour ces deux personnalités, d’échanger sur la bonne gouvernance notamment sur la question sécuritaire.

Le programme Afrique sub-saharienne sur la sécurité est une initiative du Centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité qui intervient au Burkina Faso depuis 2014, dans le domaine de la bonne gouvernance sécuritaire.

Pour parler de cette question, une équipe avec à sa tête Jolie-Ruth Morand, coordinatrice du projet division Afrique sub-saharienne, département des opérations a rendu visite au président de l’Assemblée Législative de Transition (ALT), le Pr Aboubacar Toguyéni.

Selon la coordinatrice, cette visite tire sa source dans le fait que la bonne gouvernance, surtout sécuritaire soit au cœur de l’institution parlementaire.

« L’objet, c’était d’échanger sur la nécessité de la bonne gouvernance. Nous avons présenté ce que nous faisons déjà au Burkina concernant la question, où nous en sommes, pour pouvoir voir les priorités de ces 3 années de transition et comment apporter notre contribution. Parce qu’améliorer la gouvernance est très important et tout le monde regarde cette transition avec la manière la plus scrupuleuse », a déclaré Jolie-Ruth Morand à sa sortie d’audience.

Jolie-Ruth Morand à sa sortie d’audience, accompagnée de sa délégation

Sur la même lancée,  elle a également cité les questions phares  de cette contribution. Il s’est agi notamment du renforcement des capacités du personnel, l’appui à l’élaboration de tout ce qui concerne le contrôle de l’action gouvernementale, l’accompagnement des parlementaires à aller sur le terrain, etc.

Le centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité est une organisation qui intervient au Burkina depuis 2014 et compte 63 pays membres.

Abdoul Gani BARRY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.