Vidéo du Pape François sur l’homosexualité en Afrique : C’est du faux

La vidéo montrant la conversation entre le Pape François et Don Marco Pozza, aumônier de la prison de Padoue partagée sur WhatsApp, parlant de l’homosexualité, est fausse.

La véritable vidéo publiée par la télévision TV2000IT est titrée « ‘Padre nostro’ su Tv2000 – Conversazione tra Papa Francesco e don Marco Pozza (Notre Père ’sur Tv2000 – Conversation entre le Pape François et Don Marco Pozza) ». Elle aété mise en ligne le 18 Octobre 2017.

Dans ladite vidéo originale, on voit la conversation entre le Pape François et Don Marco Pozza, aumônier de la prison de Padoue. La conversation est faite en italien sur le site de la télévision, dans laquelle le Pape François explique sous forme de catéchèse « Notre Père » puis commente la formule « Que votre nom soit sanctifié ».

C’est cette vidéo authentique faite en italien, issue de la conversation entre le Pape François et Don Marco Pozza, aumônier de la prison de Padoue et qui a été manipulée, utilisée et sous-titrée, donnant une autre signification à la version originale.

La fausse vidéo, contrairement aux propos du Pape François parlant du “Notre Père », est partagée à travers WhatsApp. Dans cette vidéo sous-titrée en français on lit : « Il y a toujours eu des homosexuels et des personnes à tendance homosexuelle. C’est encore plus grave au sein de mon église. Les Africains doivent comprendre que les temps changent aussi. Nous ne pouvons pas vivre avec les préceptes du moyen-âge. C’est nous qui leur avons apporté cette Bible. Elle est avant tout une tradition européenne, et l’homosexualité en fait partie (…) ». Des propos attribués au pape François sous-titrés dans la vidéo.

Ainsi, contrairement à la vidéo originale issue de la conversation entre le souverain pontife François et Don Marco Pozza parlant du “Notre père” ; la nouvelle vidéo fake, partagée sur WhatsApp, parle “de l’homosexualité”.

Dans un passé récent, au cours d’un entretien le pape François déclarait à propos des homosexuels : « Si une personne est gay et cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger ? ». Mais selon le Cathéchisme de l’Eglise Catholique « les actes d’homosexualité sont intrinsèquement désordonnés (…) contraires à la loi naturelle ».

E.K.S
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment