Université Thomas Sankara : 684 étudiants en Licence de l’UFR/SEG font leur sortie de promotion

L’Université Thomas Sankara a abrité, le jeudi 27 mai 2021, la cérémonie officielle de sortie des étudiants en Licence de l’Unité de formation et de recherche en Science économique et de gestion (UFR/SEG). Pour un effectif de plus de 3 000 étudiants en mars 2017, ils sont 684 à avoir atteint l’année de Licence. Parmi eux, 498 ont été admis, soit un taux de réussite de 72,81%. Ce résultat a été salué par le corps professoral, le parrain de la promotion, Pr Pam Zahonogo, et les autorités politiques présentes à la cérémonie.

« En mars 2017, nous débutâmes les cours pour la toute première fois à l’Université Ouaga II, actuelle Université Thomas Sankara. C’était avec un grand enthousiasme de poursuivre notre quête du savoir au temple du savoir, mais très vite nous fûmes rattrapés par les réalités du monde universitaire telles que l’effectif pléthorique, les conflits inter-promotionnaires, les grèves tous azimuts, la difficulté du système de passage en Licence supérieure, et surtout le rythme des compositions. Sans occulter le fait d’être constamment partagés entre deux interrogations : comment valider ? Et comment manger ? ».

C’est par ces mots que Inoussa Kafando, le représentant des étudiants en Licence de l’UFR/SEG, a retracé le parcours de la promotion 2016.
Pour lui, la présente cérémonie marque non seulement le couronnement de leurs efforts, mais est aussi la preuve que malgré les difficultés rencontrées, ils ont reçu un enseignement de qualité. Trois faits majeurs ont marqué le parcours de la promotion sortante : la lutte pour le Master pour tous, la crise inter-promotionnaire et le Covid-19. A cela s’ajoute la disparition, en juillet 2020, de l’ancien délégué de la Licence 2, Nana W. Kévin Romaric.

Les autorités administratives et pédagogiques présentes à la cérémonie.

Un taux de réussite de 72, 81%

Mais cela n’a pas empêché la promotion d’obtenir de bons résultats. En effet, pour un effectif de plus de 3 000 étudiants en mars 2017, ils sont 684 à avoir atteint l’année de Licence. Parmi eux, 498 ont été admis, soit un taux de réussite global de 72,81%. Ce résultat témoigne, selon Inoussa Kafando, de la qualité de l’enseignement reçu, et du dévouement de l’administration de l’Université Thomas Sankara (UTS).

Ce n’est pas le président de l’UTS, Pr Adjima Thiombiano, qui dira le contraire. Par la voix de sa vice-présidente, chargée de la professionnalisation et des relations entre l’université et les entreprises, Patricia Ouédraogo, il a félicité les étudiants pour le travail abattu, et surtout pour leur persévérance. Réaffirmant l’engagement des hommes et femmes de l’UTS pour le développement harmonieux et solidaire de toute la société, il a rassuré les autorités politiques et gouvernementales de la qualité de ces nouveaux diplômés qu’il qualifie de consciencieux, respectueux, engagés pour leur avenir, et doués de réflexions positives.

Pr Pam Zahonogo, parrain de la promotion.

Les étudiants invités à l’entrepreneuriat

En tant que parrain de cette promotion, le Pr Pam Zahonogo s’est réjoui de l’honneur fait à sa personne et de l’hommage que les étudiants, par cet acte, rendent à l’ensemble des enseignants. Il a rassuré qu’il fera de son mieux pour accompagner les étudiants. S’adressant à ses filleuls, il a attiré leur attention sur ce qui les attend désormais : l’intégration du monde professionnel, qui demande plus d’efforts à fournir, au regard des nouveaux paradigmes. C’est d’ailleurs le thème de cette sortie de promotion : « L’économiste face aux défis du monde de l’emploi et de l’entreprenariat ».

Le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, Nestor Bassière.

En leur rappelant la célèbre formule « l’offre crée sa propre demande », le Pr Pam Zahonogo a invité les étudiants à entreprendre et à savoir créer la demande. « Vous devez exploiter et transformer toutes les situations pour obtenir le maximum de satisfaction », a-t-il lancé. Dans le même ordre d’idées, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Pr Alkassoum Maïga, et le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, Nestor Bassière, représentant le président Bala Sakandé, ont invité les étudiants à ne pas attendre le travail, mais à aller vers l’emploi en développant des initiatives.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Pr Alkassoum Maïga.

Comme doléances, la promotion a demandé au ministère de l’Agriculture d’accueillir en stage des étudiants en Economie agricole et sécurité alimentaire (EASA). Les nouveaux licenciés ont aussi proposé la signature d’une convention entre le ministère et l’UFR/SEG, afin de contribuer efficacement à la formation d’agrobusinessmen. Au président de l’Université Thomas Sankara, la promotion a demandé la suppression des frais de dossiers pour les dépôts du Master, et la création de nouvelles filières au sein de l’UFR/SEG.

Judith SANOU
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment