Terrorisme au Sahel : Des milliers d’explosifs saisis par Interpol

Des dizaines de milliers d’explosifs et une grande quantité de carburant de contrebande ont été saisies lors de l’opération « KAFO » dans le cadre de la lutte contre les réseaux de trafiquants d’armes qui a eu lieu au Mali, au Niger, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire a permis de mettre la main sur. L’annonce est faite, selon RFI, ce 21 décembre 2020 par Interpol et les Nations Unies.

L’opération « KAFO », composée de 260 hommes et femmes ont permis de mettre la main sur plus de 40 000 bâtons de dynamites et détonateurs. Interpol indique qu’ils étaient destinés aux activités minières clandestines qui sont une nouvelle filière de financement pour les organisations terroristes.

L’opération s’est tenue du 30 novembre au 6 décembre dans les aéroports, les ports et les frontières terrestres de quatre pays d’Afrique de l’Ouest, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire.

Les enquêteurs ont également mis la main sur Des armes à feu et de milliers de munitions, 60 000 litres de carburants de contrebande au Mali et au Niger ont aussi été saisis. Ce carburant en provenance du Nigeria est suspecté d’alimenter les réseaux d’al-Qaïda.

De ces opérations, plusieurs enquêtes ont été ouvertes dans le but de poursuivre les personnes arrêtées et aussi de remonter les filières d’approvisionnement.

Ketsia WANE
Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment