Secteur privé burkinabè : La Maison de l’entreprise certifie 23 consultants

La Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF) offre pour la deuxième fois des consultants certifiés au métier afin de renforcer les capacités des petites et moyennes entreprises (PME) burkinabè et de les rendre plus compétitives au niveau national et international. La sortie de promotion de ces consultants formés s’est tenue ce mardi 29 décembre 2020 à Ouagadougou. La cérémonie a été présidée par le directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) et également parrain, Issaka Kargougou.

Ils sont au total 23 à avoir bénéficié de cette formation de certification au métier de consultant organisée par la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF) dont la sortie de promotion a eu lieu ce 29 décembre 2020 en présence du premier responsable de la maison, Lacina Ki. Après six mois de formation théorique et pratique, ces consultants certifiés de la MEBF sont désormais prêts à accompagner les entrepreneurs dans la promotion et le développement de leurs petites et moyennes entreprises (PME).

Lacina Ki, directeur général de la Maison de l’entreprise du Burkina Faso.

En effet, ce programme de certification au métier de consultant dénommée C’MEBF, mis en place par la MEBF, était destiné aux consultants individuels recrutés pour les centres de ressources en entrepreneuriat rural (CREER) et fournir des business developpment services (BDS) aux micro-entreprises rurales (MER). Ils ont reçu pendant 360 heures, plusieurs modules de formation. Il s’est agi, entre autres, de l’ingénierie du conseil, l’esprit d’entreprise, diagnostic d’entreprise, le montage de plan d’affaires, le marketing des services et le coaching sur le terrain.

Issaka Kargougou, parrain de cette sortie de la deuxième promotion des consultants certifiés de la MEBF.

Des modules que le parrain, Issaka Kargougou, a jugé très qualitatif pour être un bon consultant. Selon lui, ce programme contribue à apporter une solution à une préoccupation du monde des affaires à savoir la performance de l’accompagnement des PME. « Car, bien que l’offre soit assez diversifiée, explique-t-il, il nous reste à mettre l’accent sur la qualité des interventions pour plus d’impact, et ces consultants formés et certifiés par la MEBF est un évènement majeur. Un évènement majeur du fait qu’au-delà des diplômes, ce sont des compétences et aptitudes qui sont approuvées et validées à travers ce programme ». C’est pourquoi, le parrain a exhorté ses filleuls à travailler de sorte à apporter des solutions de qualité aux problèmes que rencontrent les PME burkinabè voire africaines.

Remise symbolique du parchemin.

La qualité d’une prestation rime avec l’obtention d’un emploi

Bien vrai que ces consultants sont formés et certifiés par la MEBF mais c’est la qualité de leur prestation qui leur offrira un emploi. C’est ce que Lacina Ki a fait savoir lorsque la question de l’embauche de ces nouvelles compétences a été posée. Pour lui, ces consultants formés iront sur le marché du travail en faisant la différence d’avec ceux qui se disent consultants sans avoir les bagages nécessaires, parce qu’eux, ils ont été formés sur des thématiques pointues pour répondre aux attentes des entreprises. « A partir du moment où leurs prestations seront de qualité, c’est ce qui va permettre aux entreprises de se développer et quand une entreprise se développe, cela rime avec la création d’emploi. Le meilleur moyen d’avoir de l’emploi, c’est la qualité de votre prestation », enseigne le directeur général de la MEBF.

Les nouveaux consultants certifiés de la MEBF posent pour la postérité.

Il poursuit en faisant savoir que dans le monde des affaires, les entrepreneurs ont toujours besoin de techniciens pour les accompagner dans le développement de leurs entreprises et ces consultants sont des personnes ressources qui pourront bien faire ce travail. C’est d’ailleurs pourquoi, ajoute-t-il, la MEBF a voulu marquer sa volonté de les accompagner en mettant à leur disposition des consultants de qualité qui sont des experts dans le métier des PME et qui pourront les accompagner dans toutes les phases du développement de leurs entreprises.

Yssouf Dera, représentant de la deuxième promotion des consultants certifiés de la MEBF.

Grâce à la qualité de la formation reçue, le délégué de cette deuxième promotion, Yssouf Dera, a pour sa part rassuré les formateurs de leur volonté de travailler afin de faire un secteur privé burkinabè plus dynamique et plus compétitif.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment