Santé : Les députés autorisent le financement du projet de construction d’un centre de radiothérapie à Bobo-Dioulasso

Les députés ont adopté à l’unanimité le projet de loi portant ratification de l’ordonnance n°2020-017/PRES du 17 novembre 2020 portant autorisation de ratification de l’accord de financement du projet de construction d’un centre de radiothérapie pour le traitement du cancer à Bobo-Dioulasso. C’était au cours d’une plénière tenue ce mardi 20 avril 2021 à l’Assemblée nationale.

Avec l’adoption de cette loi, c’est un nouveau cap qui vient d’être franchi par le gouvernement, à travers le ministère de la Santé, pour doter Bobo-Dioulasso et partant le grand Ouest, d’un centre de radiothérapie pour la prise en charge des malades du cancer. Ce centre devrait coûter un peu plus de 11, 9 milliards de F CFA.

Pour sa construction, l’Etat a contracté un prêt auprès de Unicredit Bank Austria AG à hauteur de plus de 9,615 milliards de F CFA, le reste du financement étant supporté par le budget de l’Etat. « Cette loi va nous permettre d’obtenir des financements pour construire le centre de radiothérapie de Bobo-Dioulasso pour compléter le dispositif de l’offre de soins, car jusqu’à présent il n’existait pas un centre dédié à cela dans le grand Ouest », a indiqué le ministre de la santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, qui a défendu le projet de loi devant les députés.

Le ministre de la Santé a défendu le projet devant les députés

A en croire le ministre de la Santé, tout comme celui de Bogodogo à Ouagadougou, le centre de radiothérapie de Bobo-Dioulasso sera doté d’équipements de dernière génération et contribuera à réduire les évacuations sanitaires hors du Burkina pour cause de cancer.

Les députés ont adopté à l’unanimité la loi

Il rassure également que toutes les dispositions ont été prises pour que ces équipements ne connaissent pas le même sort que les équipements des hôpitaux qui souffrent d’un manque d’entretien. « L’Etat burkinabè a contracté un prêt et grâce à ce prêt, il y a un opérateur qui va construire ce centre qui sera équipé avec une technologie actualisée et un dispositif de maintenance pour éviter la souffrance des équipements. Il appartient au ministère de la Santé de mettre en place les mécanismes d’accès à ces soins et ces mécanismes sont déjà en cours d’élaboration », a-t-il laissé entendre à sa sortie de la plénière.

Dans 18 mois, le centre de radiothérapie devrait voir le jour au grand soulagement des personnes vivant avec le cancer dans le grand Ouest du Burkina Faso, comprenant les régions des Hauts-Bassins, du Sud-Ouest, des Cascades et de la Boucle du Mouhoun.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment