Région de l’Est : Le Conseil municipal de Fada érige un mémorial et décrète une journée d’hommage dédiés aux victimes du terrorisme

Le Conseil municipal de Fada N’Gourma a inauguré, le vendredi 5 mars 2021, un mémorial des héros en vue d’honorer la mémoire des victimes du terrorisme dans la région de l’Est. Une décision prise lors de la session du Conseil municipal tenue le 6 février 2021 de rendre un hommage chaque 13 février aux forces de défense et de sécurité et les volontaires pour la défense de la patrie tombés dans la région.

La date du 13 février fait référence à la toute première attaque dans la région de l’Est. C’était le 13 février 2018 au PK60. Cette attaque a coûté la vie à l’assistant de police Mahamadi Zango, précédemment en service à la compagnie républicaine de sécurité de Fada N’Gourma.

Les multiples attaques ont fait 88 victimes des forces armées dont 61 FDS et 27 VDP et plus de 300 victimes civiles. Pour Jean Claude Loari, maire de la commune de Fada, il faut immortaliser le courage et le patriotisme des personnes tombées. « Des hommes de ce pays ont accepté de venir mourir dans la région de l’Est, les armes à la main. Au regard de leur sacrifice ultime, le Conseil municipal de la commune de Fada a, au cours de sa session du 6 février 2021, pris la décision d’instituer une journée de souvenir le 13 février de chaque année », a indiqué le maire Loari.

Le gouverneur de la région de l’Est, colonel Saidou Toussaint Prosper Sanou, après avoir demandé une minute de silence pour toutes les personnes tombées, a salué l’érection d’un monument des héros par le Conseil municipal de Fada. « Après l’attaque du 13 février 2018, les affrontements se sont multipliés faisant de nombreuses victimes, et c’est pour rendre un hommage bien mérité que ce mémorial est érigé en leur honneur » a-t-il dit, tout en saluant la résilience de la population de l’Est.

Pour le ministre de la Défense nationale, Moumina Cherrif Sy, « ce flambeau est un appel à la paix entre tous les fils du Burkina. Un mémorial de souvenir des disparus, ils ont posé un acte historique ».
A cette cérémonie d’hommage en différée, 13 personnes dont des FDS et VDP ont été décorées à la médaille d’honneur des collectivités.

G. ABOUBACAR

Related posts

Leave a Comment