Pèlerinage à Yagma : Les fidèles catholiques ont prié « pour que cessent les attaques terroristes »

Le 2 février 2020, au sanctuaire marial de Yagma, les fidèles catholiques ont prié pour la paix au Burkina et au Niger. L’office religieux a connu la présence du Premier ministre Christophe Dabiré, du gouverneur de la région du Centre, du maire de la commune de Ouagadougou et de plusieurs autorités politiques, religieuses et coutumières.

Des milliers de fidèles catholiques étaient rassemblés au sanctuaire Notre-Dame de Yagma, à Ouagadougou, ce dimanche 2 février 2020, pour leur pèlerinage annuel. Cette célébration a connu la présence de huit évêques membres de la Conférence épiscopale Burkina-Niger, dont le cardinal Philippe Ouédraogo, archevêque de Ouagadougou. On pouvait aussi noter la présence de l’évêque émérite de Pinerolo (Italie), Georgio Dibernardi.

En ce dimanche de la Présentation de Jésus-Christ au temple, le célébrant principal de la messe, Mgr Laurent Dabiré, président de la Conférence épiscopale Burkina-Niger, au nom des évêques, a consacré le Burkina au cœur immaculé de Marie, afin que cessent les attaques terroristes.

Aussi, dans son homélie, il a invité les Burkinabè à « aller vers la réconciliation », en lien avec le thème du pèlerinage qui est « Eglise-famille de Dieu, avec Marie, annonce l’Evangile de la miséricorde et de la paix ».

Reprenant les paroles du psalmiste qui a demandé à Dieu la pureté du cœur, l’évêque de Dori a expliqué que le Burkina Faso a besoin d’hommes et de femmes au cœur pur, en cette période de violence terroriste qui endeuille le pays. Pour le prélat, la solution au conflit, c’est le recours à Dieu. C’est pourquoi, dit-il, il est nécessaire de consacrer le Burkina Faso au cœur immaculé de Marie, afin que toutes les violences prennent fin.

« Nous devons éviter les replis identitaires, ethniques et religieux, mais aussi la corruption, l’injustice », a prêché Mgr Laurent Dabiré.

Pour rappel, les pèlerinages nationaux au sanctuaire de Yagma ont débuté en 1988.

E.K.S.
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment