Nouveau référentiel national de développement : L’adoption est attendue avant fin juin 2021

Ouvertes hier, mardi 25 mai 2021 à Ouagadougou (Burkina : Vers l’adoption du nouveau référentiel de développement), les assises nationales sur le nouveau référentiel national de développement se sont achevées en début d’après-midi de ce mercredi, 26 mai 2021.

Ce nouvel instrument de développement national structure l’action publique autour de quatre axes stratégiques. Il s’agit de la consolidation de la résilience, la sécurité, la cohésion sociale et la paix ; l’approfondissement des réformes institutionnelles et modernisation de l’administration publique ; la consolidation du développement humain durable et la solidarité ; la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et les emplois.

Les participants fortement mobilisés pour enrichir le contenu du référentiel

A l’issue des deux jours de travaux, les participants ont fait plusieurs recommandations dont le recours à des modèles d’imposition innovants pour financer certains projets ; la promotion de la coopération civilo-militaire dans le cadre de l’exécution de certains projets de développement et plus généralement, l’application du principe de la subsidiarité pour la mise en œuvre de certaines actions.

« La richesse de vos échanges ont également permis d’améliorer qualitativement le document de référentiel national de développement (RND) dans sa partie relative à la stratégie de mise en œuvre. Vous avez ainsi identifié des approches d’exécution qui, si elles sont déployées, permettront de réconcilier la stratégie de mise en œuvre de l’action publique avec les contraintes que nous vivons dans certaines localités de notre pays. Ce nouveau référentiel que vous avez passé en revue, intègre désormais des changements qualitatifs profonds au profit de tous les Burkinabè. L’approche participative et inclusive prônée pour sa mise en œuvre va consolider la place des différents acteurs, secteur privé, partenaires au développement, société civile, collectivités territoriales et communautés dans le cadre de son exécution », a exprimé le Premier ministre, représenté à la clôture par le ministre de l’Economie, des Finances et du développement, Lassané Kaboré.

Le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré, prononçant le discours de clôture des assises

Ces assises nationales constituent une étape vers l’adoption de ce référentiel national, attendue avant fin juin 2021, selon le coordonnateur du secrétariat technique du dispositif d’élaboration de cet instrument, Dr Alain Siri, par ailleurs secrétaire permanent du Plan national de développement économique et social (PNDES, 2016-2020).

O.L
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment