Ministère de la Culture : « L’achat de véhicule à 96 millions de FCFA est légal », affirme le gouvernement

L’achat d’un véhicule à 96 millions de FCFA au ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme indigne une partie des Burkinabè. Sur les réseaux sociaux, cette dénonciation est devenue virale. Au cours du conseil des ministres de ce mercredi 7 juillet 2021, le ministre de la Communication, Ousséni Tamboura, s’est voulu on ne peut plus clair.

L’achat du véhicule est « une pratique légale », a affirmé le ministre. Et il s’est expliqué : « Il faut d’abord comprendre qu’il s’agit d’un patrimoine de l’Etat. Il s’agit donc des procédures ou processus d’acquisition d’équipements de l’administration de l’Etat. Le budget de l’Etat comporte des dépenses communes qui peuvent être dépensées pour l’ensemble des services de l’Etat. Autour de chaque département ministériel, il est organisé une prévision et une exécution du budget pour chaque département ministériel. Il peut y arriver que dans les prévisions des budgets adoptés dans la loi des finances, qu’il soit prévu qu’un véhicule soit acheté. Et puis le reste, il s’agit simplement de mettre en œuvre. »

Pour le ministre, il existe un cadre juridique en la matière. « Le département des finances est un département très professionnel ; s’il n’y avait de prévision, s’il n’y avait pas de cadre juridique qui autorisait une telle acquisition, cela n’aurait pas pu être. Il faut considérer que c’est une voiture qui va être achetée pour le parc automobile de l’Etat, pour le parc automobile du ministère de la Culture », a-t-il justifié.

Toutefois, le ministre de la Communication s’est voulu réservé face à toute récupération politique. « Maintenant, s’il y a une envie de créer un choc moral ou une manipulation politicienne pour en faire une affaire d’Etat, je ne peux m’aventurer sur ce dossier », a-t-il lâché.

A en croire Ousséni Tamboura, la lettre qui faisait état d’une demande d’acquisition de véhicule date du mois d’avril 2021. Peut-il avoir un lien entre cette dénonciation et la marche de l’opposition du week-end passé, il a préféré « ne pas s’aventurer ».

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment