Ministère de la Communication : Rémi Fulgance Dandjinou passe la plume à Ousséni Tamboura

Le nouveau ministre de la communication, porte-parole du gouvernement et du parlement Ousséni Tamboura a été installé dans ses nouvelles fonctions par le secrétaire du gouvernement Stéphane Sanou. Le ministre sortant M. Dandjinou a souhaité plein succès à son prédécesseur pour la continuité. La cérémonie d’installation est intervenue ce jeudi 14 janvier 2021 au sein dudit ministère en présence de quelques ministres et responsables du département.

Nommé par le président du Faso le 10 janvier dernier, le nouveau ministre de la Communication Ousséni Tamboura est installé ce jeudi 10 janvier. Il remplace à ce poste le ministre sortant Rémi Fulgance Dandjinou qui a passé cinq ans à la tête de ce département. M. Tamboura, juriste de formation, a d’abord traduit sa reconnaissance au président du Faso et son Premier ministre qui lui ont fait confiance.

Il a promis corps et âme de mener à bien la mission qui lui a été confiée suivant les traces de son prédécesseur. Selon lui, les clivages de la société et les conditions de vie des hommes de médias est un défi à relever.

 

Ajoutant que le contexte sécuritaire et la maladie à coronavirus occupe une préoccupation dans la communication gouvernementale. Je place également explique-t-il ce mandat sous le signe de la prouesse continue. Il a rendu un hommage à son prédécesseur pour le travail titanesque abattu se souhaitant une collaboration sincère avec ses nouveaux collaborateurs.

Pour le ministre sortant Rémi Dandjinou, il dit réaliser assez d’action à la tête du ministère durant ces cinq années. « Nous avons mis en place un fonds pour l’accompagnement de la presse. Il y a aussi le renforcement du dialogue parlementaire durant la 7e législature entre le parlement… », a-t-il soutenu précisant des chantiers en cours auxquels il invite son prédécesseur à y être regardant. « C’est la question de la nature juridique de la SBT, de la réalisation des infrastructures du siège des médias publics et le statut des médias privés… » précise le ministre sortant.

Le secrétaire du gouvernement qui a présidé la cérémonie d’installation, Stéphane Sanou a félicité le ministre sortant pour son travail, grâce à qui « on remarque que les lignes ont bougé dans ce ministère », a-t-il dit. A l’endroit du nouveau ministre, il a témoigné le soutien du gouvernement l’invitant à être bon exemple comme l’a recommandé le chef de l’Etat.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment