Marche-meeting contre l’insécurité au Burkina : Des manifestants exigent la libération de Diendéré

Une marche à l’allure d’un marathon. Ce samedi 3 juillet 2021, plusieurs milliers de personnes ont battu le pavé pour dénoncer la gestion de la situation sécuritaire au Burkina.

Ayant à leur tête le chef de file de l’opposition, Eddie Komboïgo, des manifestants ont marché, drapeaux en main pour dire « Trop c’est trop ». De la Place de la nation, au rond point des Nations unies en passant par la cathédrale, pour ensuite revenir au lieu du départ, il leur a fallu moins de 50 minutes.

Tout au long de l’itinéraire, la foule a scandé « Libérez Diendéré ». Pour la plupart d’entre eux, le général Gilbert Diendéré doit être libéré et être aux commandes pour la situation sécuritaire.

Plusieurs figures de l’opposition ont pris part à cette marche-meeting. Il s’agit, entre autres, de Me Gilbert Ouédraogo, Do Pascal Sessouma, Kadré Désiré Ouédraogo, Tahirou Barry et Eddie Komboïgo.

Il faut noter que cette marche, qui a connu une timide mobilisation au départ à partir de 8h 30, a fini par drainer une foule. Tout au long de l’itinéraire, certaines personnes ont intégré la foule.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment