Mali : un homme tue sa femme et ses trois filles à Sikasso

Un homme , un videur dans un maquis, a donné la mort à sa femme et à ses trois filles dans leur chambre. Les faits se sont déroulés dans la nuit du mercredi au jeudi 21 janvier 2021 à Banconi, un quartier de la ville de Sikasso au Mali.

Dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 janvier, vers 23 heures, le jeune du nom de Souleymane Kambou âgé de 35 ans quitta son domicile pour un maquis de la place. Après une soirée de causerie avec un ami sur les lieux, qui faillit dégénérer en dispute, il se fit déposer néanmoins par ce dernier chez lui.

Selon la presse locale, de retour à la maison dans un grand état d’excitation, il assena son épouse de plusieurs coups de couteau avant de sen prendre à ses trois enfants, dont la dernière à peine âgée de 48 jours. Personne n’a survécu à ces coups.

Après son forfait, il alla en informer à son ami et parti se réfugier chez sa tante adoptive ans un autre quartier de Sikasso.

La bonne dame n’a pas remarqué un comportements inhabituels jusqu’au jour où le jeune Souleymane lâchait des phrases telles que « j’ai donné la mort à un diable. »

La police du 2è Arrondissement du Mali, après avoir appris la nouvelle s’est mis à la recherche du présumé criminel.

Les recherches ont permis de mettre la main sur l’ami de Souleymane qui avoue l’avoir déposé chez sa tante. Par la suite, le présumé coupable a été saisi par la police et conduit au Commissariat du 2è arrondissement du Mali pour des enquêtes.

Le présumé assassin, Souleymane Kambou, qui serait un « body builder », a été placé sous mandat de dépôt par le Procureur général de Sikasso le mardi 26 janvier.

La Rédaction

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment