Mal de dos : causes, symptômes, solutions, que faire ?

Près 80% de la population aura mal au dos au moins une fois dans sa vie. C’est le motif de consultation médicale le plus fréquent. Comment le soulager ? Le prévenir ? Quelle est sa cause ? Une hernie ? Une sciatique ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour ne plus avoir mal au dos.

Définition : qu’est-ce qu’un mal de dos ?

Le mal de dos fait référence aux lombalgies, aux sciatiques, aux hernies, aux lumbagos… Les lombalgies sont les douleurs de dos les plus fréquentes. Elles correspondent à des douleurs situées en bas du dos, au niveau des vertèbres lombaires, en dessous de la dernière vertèbre qui porte une côte. Les lombalgies peuvent être aiguës et se calmer au bout de quelques jours ou devenir chroniques et se prolonger depuis plus de 3 mois. Les dorsalgies qui atteignent les vertèbres dorsales et les cervicalgies qui touchent les vertèbres cervicales sont également des douleurs du dos très fréquentes.

Quels sont les symptômes ?

Les douleurs au niveau du dos sont d’intensité variable. Elles peuvent être brutales ou insidieuses. Leur durée peut aller de quelques jours à plusieurs mois. Elles peuvent être accompagnées de douleurs radiculaires, c’est-à-dire de sciatiquescruralgies, de névralgies cervico-brachiales ou de douleurs intercostales. Une raideur rachidienne peut également être présente. En fonction de la cause, elles peuvent être diurnes ou nocturnes, aggravées ou non par l’effort ou par certaines positions.

Quelles sont les causes ?

• Un lumbago ?

Le lumbago est une douleur qui survient brutalement dans la région lombaire, en bas du dos, parfois d’un seul côté, le plus souvent après un « faux mouvement ». Son origine est une contracture musculaire intense. Le lumbago est la cause la plus fréquente des douleurs lombaires.

• De l’arthrose ?

L’arthrose est provoquée par une usure précoce du cartilage. C’est une maladie chronique qui évolue lentement et insidieusement. Elle peut toucher toutes les articulations. Lorsqu’elle atteint les vertèbres lombaires, l’arthrose entraîne des douleurs lombaires. Il s’agit alors de lombarthrose. Les douleurs et la raideur sont chroniques.

• Une hernie discale ?

La hernie discale représente une saillie anormale du disque intervertébral. Un disque intervertébral est situé entre chaque vertèbre de la colonne vertébrale. Son rôle est de donner à la colonne vertébrale sa souplesse et d’amortir les chocs. La hernie discale peut déclencher des douleurs lombaires seules si elle ne vient pas au contact du nerf mais une sciatique ou une cruralgie peuvent survenir en cas de compression nerveuse. Le type de névralgie dépend de l’étage auquel le disque est endommagé.

• Une sciatique ?

Une sciatique est provoquée par une saillie d’une hernie discale située entre les deux derniers disques lombaires. La hernie discale peut être localisée entre les deux vertèbres lombaires les plus basses (respectivement L4 et L5) ou entre la dernière vertèbre lombaire (notée L5) et la première vertèbre du sacrum (notée S1). Elle provoque une douleur sur le trajet du nerf sciatique qui irradie de la fesse, jusqu’au pied en passant par la cuisse.

Lire tout l’article

Related posts

Leave a Comment