Lutte contre le terrorisme au Burkina : Les Etats-Unis offrent 14 blindés et d’autres moyens roulants à l’armée

Les États-Unis d’Amérique ont offert, ce jeudi 29 juillet 2021, du matériel militaire aux forces armées burkinabè dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Le don composé de 14 véhicules blindés de marque PUMA, 24 véhicules de transport, 5 ambulances, 3 véhicules de maintenance et d’équipements divers a été réceptionné par le ministre délégué, chargé de la Défense nationale, Aimé Barthélemy Simporé.

Partenaire privilégié du Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme, le pays de l’Oncle Sam vient de sortir l’artillerie lourde au profit des forces armées burkinabè. Dans l’après-midi du jeudi 29 juillet, l’ambassadeur des États-Unis, Sandra Clark, a remis les clés de matériel militaire évalué à 7 800 000 dollars soit 3,9 milliards de francs CFA, au ministre délégué, chargé de la Défense nationale, Aimé Barthélemy Simporé. Ce dernier les a ensuite remis au chef d’Etat-major général des armées, le général de Brigade Moïse Miningou.

L’ambassadeur des États-Unis, Sandra Clark remettant les clés des véhicules au ministre délégué chargé de La Défense nationale, Aimé Barthélémy Simporé

20 véhicules pour Djibo

Ce don est composé de 14 véhicules blindés de marque PUMA, 24 véhicules de transport de troupes, 5 ambulances, 3 véhicules de maintenance et de matériels divers dont des lunettes à vision nocturne, des GPS, des talkies-walkies, etc. Selon le ministre délégué, les moyens blindés serviront à équiper la composante burkinabè de la force conjointe du G5 Sahel. 20 véhicules iront à la compagnie antiterroriste de la 1re Région militaire dans la garnison de Djibo tandis que la compagnie logistique antiterroriste basée à Kaya, elle, bénéficiera de 12 véhicules.

Le don comprend 32 véhicules de transport, d’ ambulance et de maintenance

Le don sera utilisé « judicieusement, avec conscience »

Tout en remerciant le peuple américain pour « cet effort remarquable qui viendra renforcer conséquemment les capacités opérationnelles et logistiques des forces dans leur mission régalienne de protection des populations », le ministre délégué Aimé Barthélemy Simporé, a rassuré l’ambassadeur que le don sera utilisé « judicieusement, avec conscience et selon les prescriptions techniques des constructeurs pour qu’il dure le plus longtemps possible ».

L’ambassadeur des États-Unis a réitéré l’engagement de son pays à lutter contre le terrorisme aux côtés du Burkina Faso

Explorer de nouvelles opportunités

« Ce matériel et la formation connexe dispensée ainsi que les autres opportunités de formation militaire offerte par les États-Unis vont vous soutenir dans vos efforts pour l’instauration de la paix et de la sécurité au Burkina Faso. Votre dévouement envers votre patrie dans le combat contre la menace de l’extrémisme violent est d’une importance capitale », a déclaré l’ambassadeur Sandra Clark. Elle a également rassuré les autorités militaires que les États-Unis vont continuer de travailler « main dans la main » avec le Burkina pour identifier de nouvelles opportunités de renforcement de capacités des forces armées nationales.

HFB
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment