Lutte contre la cybercriminalité : Le ministère de la Sécurité reçoit du matériel d’investigation numérique

En vue de contrer la cybercriminalité dans la zone ouest-africaine, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), en partenariat avec l’Union européenne, a offert du matériel d’investigation numérique au ministère de la Sécurité du Burkina Faso, destiné à la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité. La cérémonie de remise s’est déroulée le mardi 30 mars 2021 à Ouagadougou, en présence des ministres en charge de la Sécurité et de l’Economie numérique.

La remise de ces équipements d’investigation numérique s’inscrit dans le cadre du projet « Criminalité organisée : Réponse de l’Afrique de l’Ouest sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité (OCWAR-C) ». La cérémonie a été couplée au lancement d’une campagne de sensibilisation à la cybersécurité.

Dr Zouli Bonkoungou, commissaire en charge des télécommunications et des technologies de l’information à la CEDEAO.

Dr Zouli Bonkoungou, commissaire en charge des télécommunications et des technologies de l’information à la CEDEAO, a expliqué que le taux d’utilisation de l’internet a considérablement augmenté. En effet, l’utilisation des outils des Technologies de l’information et de la communication (TIC) est passée de 46,44% en décembre 2019 à 66,46% en fin décembre 2020. C’est pourquoi, il a encouragé les Etats membres à poursuivre leurs efforts dans le processus de transformation digitale en vue de répondre à la demande croissante des citoyens qui ont besoin de services innovants et fiables.

Les participants à la cérémonie.

Toutefois, il indiqué que « l’utilisation accrue des technologies numériques a favorisé la présence de plusieurs acteurs malveillants qui exploitent des vulnérabilités de l’internet à leur propre avantage, par le biais de cyberattaques telles que l’hameçonnage, l’utilisation de la désinformation et des infiltrations de logiciels malveillants, qui entraînent des pertes financières énormes pour nos pays ». D’où la nécessité pour l’Afrique de l’Ouest de sécuriser son processus de transformation digitale, a interpellé Dr Bonkoungou.

Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, ministre de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale.

La ministre de l’Economie numérique, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, a, au nom du gouvernement, remercié les différents acteurs qui ont travaillé pour l’acquisition de ces équipements d’investigation au profit de la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité (BCLCC). Elle a laissé entendre que ces équipements vont aider à lutter efficacement contre la cybercriminalité.

En rappel, l’acquisition de ce matériel est le fruit de la collaboration entre Expertise France et la Commission de la CEDEAO. Expertise France est une agence française de coopération technique. Elle s’est donné pour mission de renforcer la cybersécurité et de combattre la cybercriminalité dans les pays membres de l’institution ouest-africaine. Le projet OCWAR-C est entièrement financé par l’Union européenne.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment