Perturbations dans la desserte en eau : Les explications de l’ONEA

L’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a animé, le jeudi 29 avril 2021 à Ouagadougo, une conférence de presse au cours de laquelle ses responsables également donné des explications sur les perturbations observées dans la desserte en eau.

« Tout en regrettant les désagréments générés par les perturbations de la fourniture d’eau constatées ces dernières semaines, en particulier à Ouagadougou, je tiens à relever quelques éléments qui sont à l’origine de cette situation résultant d’un malheureux concours de circonstances. La casse de la conduite principale de grand diamètre nominale 700 mm qui relie la bâche du château d’eau route de Pô (RG) à la bâche du château d’eau de Nagrin (RH) a été signalée le mardi 6 avril 2021 », a indiqué le président du Conseil d’administration de l’ONEA, Alassoun Sori, précisant que des communiqués ont été à cet effet diffusés.

Vue partielle des journalistes, massivement mobilisés pour l’occasion.

« Après la réparation de la conduite principale, des perturbations de la desserte liée au manque d’énergie sont apparues. En effet, les stations de production d’eau potable sont des usines consommant beaucoup d’énergie électrique. En cas de défaillance énergétique ou baisse sérieuse de tension, le manque à gagner en eau est estimé à 60 000m3/j pour la station de ZIGA et à 18 000 m3/j pour la station de Paspanga », a-t-il détaillé, précisant qu’une perturbation électrique importante touche directement l’approvisionnement en eau potable de Ouagadougou et que cela se ressent chez le consommateur en quelques heures.

Related posts

Leave a Comment