L’actualité de la semaine en bref du 25 au 31 janvier 2021

Vous avez manqué quelques informations au cours de la semaine du 25 au 31 janvier 2021, Infowakat.net vous donne un aperçu de l’actualité de la semaine écoulée, des événements qui ont marqué l’actualité au niveau national et international.

Politique
Le 1er vice-président du mouvement patriotique pour le salut (MPS) a rendu sa lettre de démission au président du Bureau exécutif national. Dans la correspondance datée du 22 janvier 2021, Fousseni Ouédraogo, 1er vice-président du MPS affirme démissionner du Mouvement Patriotique pour le Salut et de toutes ses instances à compter du 22 janvier 2021 pour <<convenance personnelle>>.

L’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA), à la suite des élections couplées du 22 novembre 2020, a procédé à une analyse exhaustive de sa participation à la présidentielle et aux législatives, et de la situation globale du Burkina Faso.

C’est ainsi qu’au cours de la session de son Bureau Exécutif National tenue le 23 janvier, sous la présidence effective de Me Gilbert Noël OUEDRAOGO, le parti a décidé de continuer à s’inscrire dans l’opposition politique.

Société
L’Ambassade du Royaume du Maroc au Burkina Faso informe par le présent communiqué qu’en vertu des dispositions de l’accord portant suppression de visa en faveur des détenteurs des passeports ordinaires ( en cours de validité) des deux pays, signé au Maroc, le 23 octobre 2020, les citoyens burkinabè sont dispensés de la formalité de visa d’entrée au Royaume du Maroc.

A cet égard, les passagers doivent être munis d’un test PCR négatif au Covid-19 d’une validité de moins de 72 heures (à partir de la date de prélèvement), conformément au protocole sanitaire mis en place pour l’accès au territoire marocain.

Sécurité
La Police Nationale dans sa mission régalienne de protection des personnes et de leurs biens vient de mettre un terme aux activités d’un (01) réseau de cinq (05) présumés trafiquants de faux billets dans la ville de Ouagadougou. Une opération qui a permis à la police nationale de saisir plus de 3.5 millions de FCFA de faux billets.
Les informations sur le trafic sont parvenues à la police nationale depuis le mois d’octobre 2020. Selon le commissaire de police Aimé Lankoandé du CPA/Bogodogo, le cerveau du trafic est un burkinabè qui a des contacts au Nigéria.

“Les billets sont contrefaits depuis le Nigéria, acheminés au Burkina à travers donc des conducteurs de mini bus et écoulé sur le terrain à travers l’achat de marchandises diverses” a-t-il indiqué.

Un véhicule de trafic d’explosifs destinés à l’orpaillage a explosé ce 25 janvier 2021 lors d’un contrôle dans les environs du Parc National Kaboré Tambi dans le Nahouri a appris infowakat.net de sources sécuritaires. Le bilan fait état de quatre (04) personnes tuées (01 forestier, deux pisteurs et le conducteur du véhicule, plus 1 blessé grave). Lors d’un contrôle au poste de Nobere, les présumés fraudeurs ont refusé d’obtempérer et ont forcé le barrage. Leur véhicule a explosé causant la mort de l’équipe de contrôle.

Entreprenariat
Le Burkina Faso est leader en termes de nombre de femmes par rapport aux hommes. La pleine réalisation de leur potentiel économique contribuerait massivement à la croissance et à la prospérité du pays. C’est aussi aux femmes que revient généralement l’essentiel des responsabilités domestiques, comme s’occuper des enfants. Gérer une petite entreprise à domicile est souvent l’un des rares moyens qu’elles ont de contribuer au budget familial. Au regard de cela, Kilsi Holding veut favoriser l’autonomisation économique de celles-ci via son projet : « Une femme, une ferme ».

Boniface Kanazoé a décidé de se lancer dans la peinture pour auto, avec une particularité, la peinture et le vernissage des motos. Installé Ouagadougou, au quartier Bilbalgho, l’entreprise de Boniface qui emploie une dizaine de jeune se donne pour mission du ‘‘tuner’’ et changer le décor de vos engins.

L’idée de la création de son entreprise dans le domaine de la peinture pour engin est venue du fait de l’insuffisance financière de ses parents à honorer ses frais de scolarité. Boniface décide alors de quitter l’école classique pour s’inscrire en cours du soir.

L’association professionnelle des jeunes entrepreneurs du Faso (APJEF) a pour ambition de donner la saveur de l’entreprenariat aux jeunes. Cette structure faitière, regroupant les jeunes entrepreneurs de divers domaines et de tous les horizons du Burkina Faso, a pour principal objet la promotion de l’entreprenariat chez les jeunes et l’amélioration des conditions d’existence de la jeune entreprise au Burkina Faso. Au Burkina Faso, la grande majorité des diplômés hésite d’entreprendre. Il manque une volonté nécessaire pour passer du statut de chômeur à celui d’entrepreneur. C’est ainsi que L’APJEF apparait comme un vecteur et pense qu’il était très important d’encourager les jeunes à oser entreprendre.

La Rédaction
Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment