La photo de ce nouveau-né qui arrache le masque de l’obstétricien va vous redonner espoir

Cette photo, publiée par un médecin sur ses réseaux sociaux, a suscité de vives réactions auprès des internautes. Forte, symbolique, pleine d’espoir pour l’avenir, elle sonnait comme le signe espéré de la fin des masques de protection.

Le cliché a fait le tour du Web : le 5 octobre dernier, un chirurgien-obstétricien installé à Dubaï a publié une photo pleine de tendresse sur son compte Instagram. Sur ledit cliché, on l’y voit en compagnie d’un nouveau-né, pleurant et tirant énergiquement sur le masque chirurgical du médecin. 

En ces temps de pandémie où le port du masque est généralisé, le geste est si puissant que bon nombre d’internautes y ont vu une note d’optimisme pour l’avenir. La légende du post, écrite par le médecin, ajoute aussi sa dose de positivité au cliché : “Nous voulons tous un signe, allons-nous enlever le masque bientôt ?”

UNE AVALANCHE DE RÉACTIONS POSITIVES DE LA PART DES INTERNAUTES

Alors qu’en moyenne, ses posts Instagram ne génèrent que quelques centaines de likes sur son compte, ce cliché bien particulier comptabilise près de 108 000 mentions “J’aime”. Du jamais-vu pour le Docteur Samer Cheaib, pourtant suivi par quelques 36 000 abonnés.

Plus que des “J’aime”, le cliché a engendré de nombreux commentaires, tous plus enjoués les uns que les autres. “Il est encore trop tôt malheureusement !! Quelle belle photo… L’identité des bébés se forme dans le ventre de leur maman, ce petit gars va sûrement détester porter le masque” commente une internaute. Un autre ajoute : “Une image si significative et des mots positifs”. Un dernier, enfin, écrit : “J’espère que ce jour arrivera bientôt”.

DES MOTS PLEIN D’ESPOIR DU DR SAMER CHEAIB EN CES TEMPS MOROSES

Interrogé par nos confrères du HuffPost, le Dr Cheaib s’exprime avec humour au sujet de ce fameux cliché qui lui aura fait goûter aux joies de la notoriété virtuelle le temps de quelques jours. 

“Ma première réaction a été de rire. Ce cliché mêle tristesse et bonheur. Je pense que ça donne de l’espoir et de la positivité aux gens pour un futur meilleur où l’on pourra bientôt enlever nos masques”, confie-t-il au média. Je pense qu’à partir de novembre on aura de meilleures nouvelles”.

A défaut de faire tomber le masque, le cliché nous aura au moins redonné le sourire (sous notre masque, bien sûr) !

Related posts

Leave a Comment