Hôpital Sourô Sanou de Bobo-Dioulasso : La cuisine fait peau neuve

Vétuste et démodée, la cuisine du Centre hospitalier universitaire Sourô Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso avait besoin d’un sérieux coup de jeune. Refaite du sol au plafond dans un style très actuel, elle a gagné aujourd’hui en fonctionnalité et en confort. Cette rénovation respecte les normes de qualité et permet ainsi d’offrir un cadre plus approprié aux acteurs en charge de la restauration des patients. Une visite des lieux avec les professionnels de médias, ce mercredi 14 avril 2021, leur a permis de constater l’effectivité de la fin des travaux.

Une vue du bâtiment de la cuisine entièrement rénové

La cuisine du Centre hospitalier universitaire Sourô Sanou qui présentait un visage peu reluisant il y a de cela quelques semaines, a été entièrement rénovée du sol au plafond, après plus d’une semaine de travaux. Cette rénovation a concerné plusieurs aspects tels que le revêtement du sol, le plafond, la peinture ainsi que la plomberie sanitaire, etc. Selon le chargé de la communication du CHUSS, Robert Balima, les travaux ont été entièrement financés par le prestataire en charge de la restauration des malades et des agents. Ce, conformément au contrat qui le lie avec l’hôpital et qui lui permet de faire les travaux de réfection nécessaires des locaux et intégrer ces coûts dans ses factures.

Robert Balima, chargé de la communication au CHUSS de Bobo-Dioulasso

Cette cuisine présente désormais un nouveau visage comparativement à celui qui a été présenté, le 25 mars dernier dans les médias, et qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Ainsi, le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, lors de sa visite des infrastructures sanitaires dans les régions des Hauts-Bassins et des Cascades , avait profité constater de visu l’état de salubrité de cette cuisine qui ne répondait plus aux normes d’hygiène. Il avait ainsi pris l’engagement avec les parties prenantes de travailler ensemble pour trouver rapidement une solution. C’est donc chose promise, chose faite.

Les travaux de rénovation ont aussi concerné la plomberie sanitaire

Le bâtiment a été aménagé pour rendre le travail de l’équipe de cuisine plus facile et sécuritaire, en conformité avec les valeurs humaines. L’espace est maintenant plus ergonomique, réduisant ainsi les risques « d’accident de travail ». Et le personnel en est bien content. « Nous sommes vraiment contentes pour la rénovation de notre cuisine. Elle est devenue plus propre et nous également nous sommes devenues propres. Cela apporte un grand changement au niveau du travail et sur la qualité des repas. Avant, ce n’était pas facile de travailler dans ces conditions. Aujourd’hui, ça va, nous travaillons à l’aise et nous avons même reçu de nouvelles blouses et des chaussures pour travailler », se réjouit Fatoumata Belem/Ganamé, l’une des cuisinières.

Fatoumata Belem/Ganamé, l’une des cuisinières, exprime sa joie

Le chargé de la communication du CHUSS, Robert Balima, pour sa part a rassuré que l’état de la cuisine tout comme les autres problèmes préoccupaient la direction générale. « Du reste, c’est une activité qui était inscrite dans le plan d’action 2021 de l’hôpital au même titre que la création de forage au sein de l’hôpital pour résoudre la question d’eau », a-t-il indiqué. Il a par ailleurs affirmé que la direction générale de l’hôpital est consciente de tous les problèmes au niveau du CHUSS, mais la rareté des ressources financières l’oblige souvent à faire un choix entre plusieurs problèmes tous aussi prioritaires que pressants.

La nouvelle cuisine dispose du confort d’une cuisine contemporaine

C’est ainsi que dans la même dynamique, d’autres infrastructures sont également en cours de création ou en cours de rénovation et devront être réceptionnées dans quelques mois. Il s’agit notamment de la réfection des urgences médicales et la construction d’un forage pour pallier les coupures d’eau au niveau CHUSS.

Le personnel est bien content du nouveau visage de leur lieu de travail

En attendant la réalisation du projet de construction d’une cuisine plus moderne, Robert Balima a exprimé la satisfaction du personnel de l’hôpital par rapport à la rénovation de cette cuisine. Selon lui, ce projet (construction d’une cuisine moderne) suit son cours au niveau du ministère en charge de la Santé qui accompagne le CHUSS pour la réussite dudit projet. Toutefois, il reste convaincu que cela va améliorer le rendement des agents du prestataire qui vont désormais travailler dans un cadre plus serein, plus adéquate et moins stressant.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment