Gestion des affaires publiques : Un atelier de renforcement pour promouvoir la gouvernance locale

Un atelier de concertation et de partage a regroupé du 16 au 17 décembre 2019, les membres des Cadres de dialogue citoyen (CDC), les représentants et les élus locaux dans le cadre de la mise en œuvre du programme de renforcement de la gouvernance locale et du contrôle citoyen au Burkina Faso.

Un atelier regroupant une soixantaine de personnes dont les membres des cadres de dialogues citoyen, les représentants et les élus locaux de Sabcé, Kaya, Tenkodogo et de Bama, s’est tenu à Ouagadougou du lundi 16 décembre au mardi 17 décembre 2019.

Ce dit atelier a pour but d’évaluer la contribution de ces différents membres dans la gestion des affaires publiques locales des communes d’intervention du programme dans ces quatre zones.

Pour le directeur pays de OXFAM, Omer Kaboré, « cette rencontre est un projet initié par Oxfam et un certain nombre d’acteurs qui interviennent essentiellement dans quatre communes pour promouvoir la gouvernance locale à travers la participation citoyenne de la communauté à la bonne marche des affaires de la cité », dit-il.

Il ajoute qu’à travers ce projet, ils ont pu mettre en place les cadres de dialogues citoyen qui permettent aux élus d’échanger avec les populations sur la vie de la commune, sur les actions qui sont menées, sur leur leadership et surtout, permettre aussi à la population de maîtriser davantage ses droits mais aussi ses devoirs.

Cette rencontre a connu plusieurs activités à savoir des communications, exposés et des échanges sur les activités à réaliser afin de renforcer la synergie entre le conseil municipal et le Cadre de dialogue citoyen et le niveau de collaboration entre les OSC.

A l’issu de ces échanges, des recommandations ont été formulées à savoir le renforcement des capacités techniques des acteurs (CDC, OSC et élus), l’amélioration de la communication et de la collaboration entre les CDC et les conseils municipaux. Aussi, accroître les ressources matérielles et financières allouées aux CDC et prévoir des subventions dans les budgets communaux pour soutenir les activités des CDC. Une rencontre bien appréciée par le maire de la Commune de Sabcé, Rigobert Nassa.

« Au cours de cette rencontre, nous avons appris qu’avec les autres communes, il y a ce que nous bénéficions à Sabcé, c’est-à-dire de l’accompagnement du Cadre de dialogue citoyen, la gestion de la chose publique. Nous avons pu partager les expériences et nous nous sommes rendus compte que c’est une chose appréciée. Ça nous permet d’être recentré sur ce qui est essentiel sur la population », explique-t-il.

Il faut noter qu’à travers cet atelier, des responsables de communes et des OSC ont été mis ensemble pour leur permettre de s’enrichir mutuellement. Le coût de ce projet est estimé à environ 775.000.000 F  CFA, repartis en budget de charge et de fonctionnement.

Related posts

Leave a Comment