Espagne : Un basketteur immigré sauve un homme de la noyade, une pétition lancée pour sa naturalisation

C’est un héros en Espagne. Mouhammad Fadal, jeune basketteur sénégalais sans-papiers, a sauvé un homme de la noyade dans l’estuaire de Bilbao. Le sauvetage s’est déroulé dimanche 20 juin, rapporte BFMTV.

Un homme de 72 ans a perdu connaissance et a basculé par-dessus la rambarde du pont Merced, relate la presse espagnole. Le Sénégalais s’est immédiatement jeté à l’eau pour l’aider. La scène, filmée, a fait le tour des réseaux sociaux. Sur les images, on le voit se démener pour maintenir le septuagénaire hors de l’eau.

« Je n’ai même pas pensé au danger »

Le jeune sportif a ensuite été rejoint et aidé par deux autres personnes, elles aussi immigrées sénégalaises, précise le média Marca. Un policier municipal en repos les a aussi aidés durant ce sauvetage qui aura duré un quart d’heure. De nombreux messages saluant ce geste héroïque ont été adressés aux trois sauveteurs.

Le basketteur est ensuite revenu sur cet événement, admettant qu’il n’avait pas réalisé le danger qu’il courait. « Je n’y ai même pas pensé », a-t-il confié au média local Deia. « Quand j’ai vu que l’homme était en danger, je me suis jeté pour essayer de l’aider. » Le sportif n’en était pas à son premier sauvetage : en 2019, il avait déjà plongé dans l’estuaire pour sauver une personne de la noyade.

Une pétition pour sa régularisation

Le jeune homme a précisé qu’il aimerait bien jouer dans le club de Bilbao Basket. Mais « sans papiers, je ne peux pas jouer », a-t-il précisé. Le sportif de 33 ans attend que sa situation soit régularisée. Une de ses amies a lancé une pétition sur les réseaux sociaux pour accélérer les choses.

Cette histoire rappelle bien évidemment celle de Mamoudou Gassama, un Malien sans papiers qui, en 2018, s’est vu accorder la nationalité française par Emmanuel Macron, à la suite d’un acte héroïque. Il avait escaladé à mains nues plusieurs balcons pour sauver un enfant suspendu dans le vide.

Le point

Related posts

Leave a Comment