Eau et assainissement au Burkina Faso : Ousmane Nacro en visite d’inspection des travaux à Ouahigouya

Le ministre de l’eau et de l’assainissement s’est fait accompagné de son collègue de l’agriculture le jeudi 25 février 2021 pour inspecter les travaux entrepris par l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) dans le but d’améliorer la desserte en eau potable les populations du  Yatenga.

Ousmane Nacro n’a pas mâché ses mots. La population ne pourra avoir de l’eau à  satiété que quand les travaux du barrage de Guitti prendront fin. Selon les dire du ministre de l’eau, cette échéance est prévue pour 2023.

Le ministre de l’eau accompagné de son collègue de l’agriculture dans le site de d’eau du barrage Goinré

Le besoin en eau

Il faut noter que le besoin en eau pour la ville de Ouahigouya est estimé à plus de 7 000 m³ par jour en période de sécheresse. Pour le moment, l’ONEA n’offre que 4 300 m³ par jour. Du coup, il y a un déficit de 2 700 m³ par jour en moyenne pendant la période chaude.

Ousmane Nacro, ministre de l’eau et de l’assainissement

Ousmane Nacro a affirmé que ce sont des difficultés auxquelles fait face la ville de Ouahigouya en matière d’eau potable depuis plusieurs années. “Les travaux qui ont été exécutés ne suffiront pas également pour mettre fin à cette pénurie qui est connue dans la ville de Ouahigouya“, a précisé le patron de l’eau.

“L’espoir est permis avec Guitti”

Il a expliqué que les travaux entrepris ont permis d’installer un décanteur qui permet d’obtenir l’approvisionnement de 600 m³ par jour. “Il y a aussi la pose des conduites parallèles à la station compacte qui va améliorer la production de 300 m³. Enfin la réalisation de cinq forages qui ne sont pas encore accordés que nous espérons d’ici fin mars avoir le raccordement. Et ce raccordement va tenir une amélioration de 400 m³ environ de la production“, a ajouté Ousmane Nacro.

Pour lui, l’espoir est permis avec l’approvisionnement de la ville de Ouahigouya à partir du barrage de Guitti : “si cet ouvrage arrivait voir le jour, Ouahigouya pourrait bénéficier quotidiennement de 30 000 m³“.

Ce barrage, a-t-il argumenté, ne fera pas seulement le bonheur de la ville de Ouahigouya mais aussi les villes voisines. “Mais ce projet est prévu pour connaître un aboutissement d’ici 2023“, parole du ministre Nacro.

Kiswend Sida Ouédraogo, directrice régionale de l’eau et de l’assainissement dans la région du Nord

 

Distribution alternée

 En attendant la fin des travaux de Guitti, la directrice régionale de l’eau et de l’assainissement de la région du Nord, Kiswend Sida Ouédraogo a confié que pour servir de l’eau à la population de Ouahigouya,  sa structure procède à une distribution alternée quartier par quartier 48 heures durant. “Même avec ça, les quartiers situés en hauteur ne sont pas satisfaits“, a-t-elle dit.

Enfin, elle a salué cette rencontre avec leur ministre de tutelle qui leur a permis  de lui faire part des difficultés auxquelles ils sont confrontés.

Willy SAGBE
Burkina 24

Related posts

Leave a Comment