Donsharp De Batoro, Kundé d’or 2021 : « Ce trophée vient récompenser toute la filière art oratoire »

Seydou Batoro, alias « Donsharp De Batoro », a remporté le Kundé d’or 2021 dans la soirée du vendredi 26 novembre 2021 à Ouagadougou.

Le parolier et gardien de la tradition orale, Donsharp De Batoro, est sacré meilleur artiste de la 20e édition des Kundé, les trophées de la musique burkinabè. Il était en compétition avec Amzy, Dez Altino, Cisby et Imilo Lechanceux.

« J’avais tellement peur. Seront-ils sensibles à ces musiques qui parlent à la conscience, à la matière grise ? Est-ce qu’ils ne vont pas opter pour ce qui fait danser dans les bars et les maquis ? Donc, en plus des critères du Kundé, il fallait compter aussi sur la sensibilité des membres du jury. C’était toute mon inquiétude. Mais ce soir, j’ai ma réponse et je dis vraiment merci à tous », a expliqué le Kundé d’or 2021, Donsharp De Batoro.

Remise des différents prix au kundé d’or 2021

Selon lui, ce trophée vient récompenser toute la filière art oratoire qui, de 2011 à 2021, a pratiquement marqué toutes les grandes scènes du Burkina Faso.
En plus du Kundé d’or, Donsharp Debatoro a remporté un IPhone 13, la somme de 1,5 million de francs CFA, un billet d’avion Air Burkina et pleins d’autres lots des différents partenaires.

A présent, son ambition est de rajouter une troisième corde à son arc, qui sera de la musique ouverte au public. « Dans deux ou trois semaines, je sortirai un maxi qui va s’appeler « Tirs de sommation ». « Soumdjata » était heureusement le dernier album en art oratoire pur que je venais de livrer », a-t-il expliqué.

L’artiste Roga Roga en pleine prestation

Cette 20e édition était placée sous le thème : « Résistance et résilience, le Burkina Faso reste débout ». Et pour le commissaire général du Kundé, Salfo Soré alias Jah Press, l’édition est un pari gagné quand voit la double crise sécuritaire et sanitaire qui sévit au pays. « On avait beaucoup peur pour l’organisation de ce Kundé à cause de la situation sécuritaire que traverse notre pays. Mais Dieu merci, tout s’est bien passé. Il y a des problèmes certes, mais la vie continue. Je pense que c’est un pari réussi grâce à vous tous », a-t-il indiqué.

Une quinzaine de prix, dont dix principaux ainsi que cinq spéciaux, ont été décernés au cours de la soirée (voir palmarès).
Dez Alitino, en lice pour le Kundé d’or a été désigné artiste du public.
Des prestations d’artistes burkinabè et de la diaspora tels que Fadeen, Greg Le Burkimbila, Kayawoto, Josey, Roga-Roga, Thierry Cham, Nocembo et bien d’autres ont fait danser la salle. La soirée était aussi animée par un défilé de mode de trois créateurs burkinabè.

Hanifa Koussoubé (Stagiaire)
Lefaso.net

Le palmarès du Kundé 2021

Kundé d’or : Donsharp De Batoro
Kundé du public : Dez Altino
Kundé du meilleur artiste féminin : Tanya
Kundé du meilleur featuring burkinabè : Waloké – Amzy et Greg
Kundé du meilleur clip vidéo : Soundjata – Donsharp De Batoro
Kundé de l’espoir : Fadeen
Kundé de la révélation : Kayawoto
Kundé de l’artiste le plus joué en discothèque : Kayawoto
Kundé de la meilleure chanson moderne d’inspiration traditionnelle : Zemstaaba – Dez Altino

Kundé du meilleur artiste de musique religieuse. Sœur Anne Marie Kaboré
Kundé du meilleur artiste traditionnel : Bamogo de Nobere
Kundé du meilleur featuring de l’intégration africaine : Barika – Djeli Karim et Oumou Dioubaté
Kundé du meilleur artiste de l’Afrique centrale INNOSS’B (RD Congo)
Kundé du meilleur artiste de l’Afrique de l’Ouest : Josey (Côte d’Ivoire)
Kundé du meilleur artiste étranger vivant au Burkina Faso : Barsa 1ER (Côte d’Ivoire)
Kundé du meilleur artiste burkinabè de la diaspora : Jakassa France

 

Related posts

Leave a Comment