Développement local : Des communes évaluent la plateforme Présimètre

Sur initiative du Groupe d’études et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social (GERDDES-Burkina), les maires d’une vingtaine de communes ont procédé, le samedi 26 mars 2021 à Ouagadougou, à l’évaluation du projet « Suivi citoyen des politiques publiques dans des communes du Burkina ».

Pour l’exercice, ce sont les maires qui ont été conviés et ils ont répondu présents dans leur grande majorité. En effet, le samedi 26 mars a été consacré à l’évaluation du projet « Suivi citoyen des politiques publiques dans des communes du Burkina » par les premiers responsables des communes.

Initié par GERDDES-BURKINA, le projet avait pour but de contribuer à la consolidation de la démocratie participative au Burkina Faso à travers la systématisation du suivi citoyen de l’action publique dans les communes d’intervention. Il s’est déroulé en deux phases et a concerné 20 communes réparties dans neuf régions du Burkina Faso.

Résultats satisfaisants

Au cours des travaux, les participants se sont félicités des résultats engrangés sur les quatre années d’exécution (2017-2021) du projet. Il s’agit notamment de la visibilité accrue des communes bénéficiaires du programme présimètre, d’une culture de la redevabilité de la part des autorités des collectivités territoriales, d’une prise de conscience des acteurs (autorités et populations) qu’aucun développement véritable ne se fait sans l’implication de tous les acteurs et d’un impact du programme sur l’offre d’un meilleur service public par la collectivité territoriale.

Des résolutions aussi…

Léopold Somé, président de GERDDES-BURKINA, et les participants ont par ailleurs recommandé que les textes sur la décentralisation et la participation citoyenne soient vulgarisés en langues nationales et que le programme Présimètre de GERDDES-BURKINA passe à l’échelle nationale afin de toucher toutes les communes.

En rappel, le Groupe d’études et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social a été créé en 1992 au Burkina Faso. Edouard Ouédraogo, directeur de publication du quotidien « L’Observateur paalga », a été le premier président de GERDDES-BURKINA.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment