Cryptomonnaie : La Chine menace à son tour le Bitcoin

Le Bitcoin est confronté à de sérieuse difficulté cette semaine. Ainsi, la cryptomonnaie n°1 vient de perdre 11 % de sa valeur en 24 heures. Elle est passée en dessous de la barre très symbolique des 40 000 $ ce mercredi 20 mai 2021. Ceci alors qu’elle tutoyait les 60 000$ au début du mois, après un record à près de 65 000 $ mi-avril, nous apprend Agence Ecofin.

Après avoir joué le rôle de fier défenseur du bitcoin, Elon Musk a fait volte-face la semaine dernière, annonçant que son entreprise Tesla n’acceptera plus les paiements en cryptomonnaies pour ses voitures.

Ainsi, cette action a provoqué la chute du cours du Bitcoin. Dans sa chute, le Bitcoin a entrainé avec lui tous les autres jetons qui étaient dans le rouge dimanche soir. L’Ethereum en a perdu 6 % de son cours boursier et s’est échangé à 3500 $.

Cette fois, c’est au tour de la Chine de porter un nouveau coup au marché, avec la perspective de répressions plus fortes contre les cryptomonnaies en général.

En effet, Beijing a ordonné aux banques de ne pas faciliter les transactions en cryptomonnaies, et a averti les investisseurs d’éviter les transactions spéculatives. Ce qui a provoqué un vaste mouvement de revente.

Cette inquiétude a laissé l’ensemble du marché-crypto groggy ce mercredi 19 mai 2021, et la plupart des autres cryptomonnaies en vue ont accusé le coup. Elles ont démarré dans le rouge, avec une baisse plus ou moins significative. C’est notamment le cas pour l’Ethereum, deuxième champion derrière le Bitcoin (-16%), le BNB ( -17 % ), le Cardano ( – 16 %) et le Dogecoin (-15.29%).

Burkina24

Related posts

Leave a Comment