COVID-19 : Faux, le gouvernement n’a pas mis une subvention de 40 milliards à la disposition des artisans. Attention, arnaque !

C’est une fake news publiée sur un faux compte Facebook et reprise sur des réseaux sociaux. Elle annonce la mise à la disposition « en commun accord avec l’Union Européen  » (sic) d’une subvention de 40 milliards de nos francs « pour apporter un peu de soulagement aux cris de cœur de la population ». A l’analyse, tout indique qu’on est face à une entreprise d’escroquerie.

Le document, écrit dans un français approximatif, plein de coquilles et d’incohérences résiste difficilement à la moindre analyse sérieuse par une personne avertie.

Déjà, il était curieux qu’une telle annonce soit passée inaperçue dans les médias professionnels et que ce soit seulement sur les réseaux sociaux qu’on la retrouve.

Il n’est pas de coutume non plus dans notre pays que le Secrétariat général du gouvernement et du Conseil des ministres signe des accords avec l’Union européenne au nom du gouvernement.

Autre incohérence institutionnelle du même ordre, c’est le Service d’information du gouvernement (SIG) qui est annoncé comme la structure qui reçoit et étudie les dossiers.

Même la liste des bénéficiaires supposés de cette subvention paraît curieuse ; on recense ainsi, pêle-mêle : « les artisans, les petites unités de service et les hommes de petits métiers, les agriculteurs, commerçants, les entreprises, Hôtels non réquisitionnés/Restaurants, Agence de voyage, Transport de personnes  »

Quand on poursuit l’analyse de la cohérence interne du document, on relève aussi que l’instance de décision de cette mesure qui avait été présentée comme « le conseil hebdomadaire de cabinet du Secrétaire Général du Gouvernement et du Conseil des Ministres » est devenue, vers la fin du document un « Cabinet interministérielle » (sic).

Et quand on sort du document lui-même, l’examen des éléments extérieurs révèlent des incohérences du même ordre. La page Facebook qui est censée être celle du Secrétariat général du gouvernement et du conseil des ministres affiche le logo du SIG et porte la dénomination « Secrétariat général du gouvernement  » tout simplement.

Le faux communiqué du Secrétariat général du gouvernement et du conseil des ministres

Malgré toutes ces incohérences, certains internautes sont tombés dans le piège. Et l’analyse des conversations sur la page laisse entrevoir un début d’arnaque. Les auteurs semblent avoir installé un robot qui renvoie le même message à ceux qui se laissent séduire par cette offre alléchante : « Bonjour Mr/Mn, nous sommes disponibles pour vous accompagner afin que vous puissiez bénéficier de la subvention financière de l’État pour relancer vos activités impacter par le COVID 19.. Veiller envoyer un message par WhatsApp au +22602328322 afin de bénéficier du formulaire d’inscription pour postuler  ». Il n’est donc plus question de s’enregistrer auprès du SIG comme cela était annoncé au début. Ce qui ressemble bien à une approche pour bien ferrer le poisson ainsi appâté, car une fois la connexion établie par téléphone avec eux, ils auront plus de marge de manœuvre pour manipuler les victimes comme savent le faire les arnaqueurs en ligne.

Il est donc temps que les services compétents mettent fin à l’entreprise de ces malfaiteurs en poursuivant ceux qui sont cachés derrière cette page qui était en ligne jusque dans la nuit de ce dimanche 5 juillet 2020.

C. PARE
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment