Coopération : L’Agence française de développement (AFD) finance deux projets à plus de 35 milliards de F CFA au Burkina

Le gouvernement burkinabè, à travers le ministère de l’Economie, a signé le vendredi 16 avril 2021 à Ouagadougou avec l’AFD, une convention de financement de projets. D’un montant de 54 millions d’euros soit 35,42 milliards de F CFA, les conventions signées concernent deux projets. D’une part, il s’agit du projet d’amélioration et de la sécurisation de la production agricole, et d’autre part, du projet d’appui au développement des collectivités territoriales.

Les populations des régions de la Boucle du Mouhoun et de l’Est verront leurs conditions de vie améliorer. La raison, l’AFD va financer deux projets qui interviennent dans leurs zones. La signature des conventions de financement avec le ministre de l’Economie a eu lieu le vendredi 16 avril 2021. Pour l’ambassadeur de France au Burkina, Luc Hallade, au niveau du premier projet, l’objectif visé est de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages ruraux. Cela passe par le renforcement de leur résilience face aux changements climatiques et aux aléas économiques et sécuritaires.

Luc Hallade, ambassadeur de France au Burkina

En ce qui concerne le projet d’appui au développement des collectivités, les investissements prévus permettront d’assurer une gouvernance territoriale inclusive. Cela va également accélérer le développement socio-économique des territoires. La promotion du dialogue et la capitalisation sur les politiques seront également de mise. L’ambassadeur de France au Burkina a poursuivi en disant que ces nouveaux accords témoignent une consolidation des liens qui existent entre le Burkina et son pays.

Les ministres de l’Administration territoriale et de l’Agriculture ont pris part à la cérémonie

Le ministre de l’Agriculture, Salifou Ouédraogo, a pris la parole au nom du gouvernement burkinabè pour remercier la partie française. Il a reconnu que cette aide vient à point nommé. Il est convaincu que ces soutiens vont contribuer à améliorer substantiellement la vie des populations des deux régions. Les deux projets couvriront 50 communes.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment