Procès Thomas Sankara: « Thomas Sankara a reçu plusieurs balles au thorax, au bas ventre et à la cuisse »(Experts)

Trois experts sont passés à la barre le mercredi 12 janvier 2022. Ils étaient chargés de réaliser l’autopsie sur les corps des victimes du coup d’Etat du 15 octobre 1987. Il s’agit du  Pr Robert Soudré, anatomo-pathologiste à la retraite, Millogo Moussa commissaire divisionnaire de la police, expert balistique et Dr Norbert Ramdé, expert en réparation de dommage corporel. Par Rama Diallo Trois experts sont passés à la barre ce matin pour élucider le tribunal sur les résultats des  travaux de l’autopsie qu’ils ont mené sur les corps du Président Thomas…

Read More

Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Les restes de Sankara retrouvés à 45 centimètres de profondeur

Le Pr Robert Soudré, anatomo-pathologiste à la retraite a fait partie des experts chargés entre autres de réaliser l’autopsie complète sur les restes des corps des 13 victimes du coup d’Etat du 15 octobre 1987. Il a été entendu, ce mercredi 12 janvier 2022, par la Chambre de jugement du tribunal militaire de Ouagadougou, aux côtés du Dr Norbert Ramdé, expert en réparation de dommages corporels. L’autopsie complète des restes des corps des victimes, la recherche de projectiles ayant provoqué la mort, les prélèvements biologiques sur les restes aux fins…

Read More

« Thomas Sankara savait qu’il allait mourir » (Moussa Diallo, témoin)

Le procès sur l’assassinat du capitaine Thomas Sankara et 12 autres personnes s’est poursuivi ce mardi 11 janvier 2022. Toujours avec la phase des témoignages, deux personnes ont témoigné par visioconférence compte tenu de leur position géographique.  Moussa Diallo colonel major, vivant en Europe a fait sa déposition par visioconférence. « Le 04 aout 1987, on était à Bobo avec le président Thomas Sankara, il a tenu un discours éloquent, j’ai tenu à le féliciter après. M. le président, de tous vos discours, celui-ci est le meilleur. Il m’a dit toi…

Read More

Procès « Thomas Sankara et douze autres » : « Si Sankara ne m’avait pas envoyé chez Blaise, je serais mort », feu Salifou Diallo

A la demande des avocats de la partie civile, la déposition de feu Salifou Diallo a été lue par le greffier en chef. Elle a été faite le 14 janvier 2016, devant le juge d’instruction. Au moment des faits, le défunt était conseiller politique du président Thomas Sankara. Il raconte qu’à ce titre, le père de la révolution lui avait confié la mission de rédiger des documents portant sur trois points : la création d’un parti qui allait rassembler toutes les sensibilités de la révolution et dont il serait le secrétaire…

Read More

Coup d’Etat du 15 octobre 1987 : Le discours du 19 octobre de Blaise Compaoré a été rédigé par Ismaël Diallo et Pr Etienne Traoré (le regretté Valère Somé)

Au cours de la lecture de leurs procès-verbaux d’audition, ce mercredi 5 janvier 2022, le regretté Dr Valère Somé et feu Etienne Zongo, ancien aide de camp de Thomas Sankara, sont revenus sur des faits ou ont révélé des pans de la révolution au Burkina et les évènements qui ont entouré le coup d’Etat du 15 octobre 1987 qui ont coûté la vie au président Sankara et à douze de ses compagnons. Devant le juge d’instruction, Dr Valère Somé a beaucoup fait référence à son livre, « Thomas Sankara, l’espoir assassiné ».…

Read More

Jerry John Rawlings à propos de Sankara et Compaoré :« Ils étaient de très bons amis. Ce n’est pas une amitié superficielle »

Le procès-verbal de déposition du président de la République du Ghana, Jerry John Rawlings (décédé en novembre 2020) a été lu ce mercredi 5 janvier 2022 devant le tribunal militaire, dans le cadre du procès Thomas Sankara et compagnons. Jerry John Rawlings, chef d’État à l’époque des faits, était connu pour être un ami de Thomas Sankara. Les deux personnalités partageaient et nourrissaient d’ailleurs des projets qui devraient unir les deux peuples ghanéen et burkinabè et les deux pays. Ce qui n’était pas du goût de certaines puissances occidentales (colonisatrices) ;…

Read More

Procès Sankara : « Hyacinthe Kafando a dit que c’est lui qui a tué Sankara » (Adama Ouédraogo, témoin)

L’audience sur l’assassinat du président Thomas Sankara et 12 de ses compagnons a repris ce mardi 4 janvier 2022. En l’absence des témoins, le tribunal a continué avec la lecture des procès-verbaux. Après une suspension d’une dizaine de jours pour les fêtes de fin d’année, le procès sur l’assassinat du père de la révolution et 12 de ses compagnons a repris. Dans la même logique qu’au moment de la suspension, le tribunal a continué avec la lecture des différents procès-verbaux des témoins absents. 10 PV ont alors été lus par…

Read More

Coup d’État du 15 octobre 1987 : On ne peut pas dire que c’était spontané, pense le témoin Grégoire Kambou

Gendarme à la retraite (lieutenant-colonel), Grégoire Kambou a fait sa déposition ce mardi 4 janvier 2022 devant le tribunal militaire, par la lecture par le greffe, de son procès-verbal de comparution devant le juge d’instruction. Le témoin était de la division informations des Armées, dont il était l’adjoint (il avait pour chef Gilbert Diendéré), à l’époque des faits. Il fut aussi chef du cabinet civil de Thomas Sankara. Grégoire Kambou explique que c’est de son bureau sis à quelques encablures Est du conseil de l’Entente, qu’il entendra les tirs en…

Read More

Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Un témoin s’excuse si ses déclarations ont « grillé » le général Gilbert Diendéré

Membre de l’équipe de volley-ball sous la révolution burkinabè, Inoussa Congo, aujourd’hui âgé de 67 ans, a comparu devant le juge d’instruction en tant que témoin dans l’assassinat de Thomas Sankara et douze de ses compagnons. Sa déposition a été lue, jeudi 23 décembre 2021, à la Chambre de jugement du tribunal militaire de Ouagadougou. Adjudant chef major à la retraite, Inoussa Congo était membre de l’équipe de volley-ball en 1987. Absent du procès sur l’assassinat de Thomas Sankara et ses compagnons, son témoignage a été lu par le greffier…

Read More

Procès Sankara : « Blaise Compaoré s’est collé à Thomas Sankara pour prendre le pouvoir », dixit le témoin Kaboré Abdoul Salam

Après une suspension d’environ une heure, l’audience de jeudi 23 décembre 2021 à repris avec la lecture des procès verbaux des dépositions des témoins absents. La Première déposition à être lue est celle de Kaboré Abdoul Salam, ministre des sports et responsable du service populaire de la construction de la patrie au moment des faits. Il confie que le 15 octobre 1987, il était à son bureau situé au sein du stade du 04 août. C’est dans la soirée que des personnes seraient venues lui dire que la ville était…

Read More