Burkina Faso : Un citoyen dénonce « des injustices dans l’organisation des concours professionnels »

Ceci est une tribune d’un Burkinabè, enseignant de profession. A travers ces lignes, il s’insurge contre les injustices subies par les enseignants dans l’organisation des concours professionnels. Un exemple illustratif : « Un infirmier titulaire de licence en droit peut candidater au concours professionnel des administrateurs civils, par contre un enseignant titulaire du même diplôme se le voit refuser. Les réformes entreprises par l’Etat dans le domaine de la gestion des carrières des agents du Ministère de l’Education Nationale et de la Promotion des Langues nationales (MENAPLN) ont été entamées depuis quelques…

Read More

Sahel : Quand braconnage et terrorisme font bon ménage

En avril, trois Européens, deux journalistes espagnols, accompagnés par un militant écologiste irlandais, ont été tués dans la région de l’Est alors qu’ils réalisaient un documentaire sur la lutte contre le braconnage dans cette partie du pays. Les circonstances exactes de leur mort ne sont pas encore élucidées. Mais la piste des braconniers et narcotrafiquants n’est pas à exclure. Certains endroits de la région de l’Est en sont en effet devenus des sanctuaires. Aujourd’hui, au Sahel, braconnage et terrorisme font bon ménage. Le premier alimente le deuxième en ressources de…

Read More

Burkina Faso : “Nos écoles fabriquent des complexés par millions” (Lionel Bilgo)

Ceci est une tribune de Lionel Bilgo sur la question de l’éducation au Burkina Faso. Seul un système éducatif fort pourra recimenter les fondations de notre vivre ensemble et ramener le respect des symboles de la nation dans le cœur de la jeunesse. L’éducation ne doit pas être une question superficielle, elle est l’une des clés de notre futur. Au-delà des problématiques matérielles et des moyens financiers, la valeur du contenu éducatif, toujours négligé, doit être une priorité. Beaucoup de Burkinabè s’émeuvent de voir que de nos jours il existe…

Read More

Enfants soldats : La chair à canon des djihadistes

Lors de la dernière journée internationale des enfants soldats, l’UNICEF appelait à nouveau à mettre fin aux graves violations des droits de l’enfant. Au Mali, ce serait près de 900 enfants qui auraient été intégrés au sein des groupes terroristes depuis 2012. Recrutés de force, ces enfants sont le plus souvent employés comme chair à canon par les djihadistes. Le 11 mai dernier, au cours d’une opération dans la région du Cercle Douentza, les FAMa ont arrêté un groupe d’une vingtaine de terroristes. Parmi eux, les militaires ont découvert huit…

Read More

Troubles des scolaires : Il faut vite instaurer l’Etat d’urgence !

Ceci est une tribune du journaliste et éditorialiste Aristide Ouédraogo. Il s’insurge contre la situation actuelle qui prévaut dans le milieu scolaire. D’ailleurs, il préconise de « fermer définitivement le lycée Philipe Zinda Kaboré et le lycée Nelson Mandela et tout autre établissement public dont les élèves s’illustreront comme des meutes de chiens sauvages lâchés dans la nature ». On dit « civisme » par honte de dire « patriotisme », comme on dit « fréquenter » par peur de dire « coucher avec ». Il est tout de même extraordinaire que la petite plèbe, que constitue nos rejetons, ces…

Read More

Journée Internationale du Vivre ensemble en paix : Le message de Zéphirin Diabré

Ceci est un message du ministre en charge de la réconciliation nationale à l’occasion de la Journée Internationale du Vivre ensemble en paix. Notre pays le Burkina Faso, jadis considéré comme un havre de paix et de stabilité, fait face depuis 2016 à une crise multidimensionnelle marquée par une détérioration de la situation sécuritaire très préoccupante. Outre les attaques terroristes, le pays est également confronté à la montée de l’extrémisme violent. Selon les analyses faites, cette poussée de l’extrémisme violent ne tiendrait pas à une cause unique ; elle serait…

Read More

Burkina : Quelle pertinence de construire une latrine à 180 000 Fcfa pour un ménage qui a moins de 150 000 Fcfa/an ?

L’auteur de ces lignes qui suivent ne cautionne pas la politique gouvernementale relative à la construction de 48 000 latrines familiales au profit des ménages, d’un coût global de 9 milliards de Fcfa. Comparant le coût unitaire d’une latrine (180 000 Fcfa à 198 000 Fcfa) avec le revenu annuel de certains ménage (153 000 Fcfa), DDS, comme il se nomme, se demande comment peut-on adopter un tel programme et applaudir. Pourquoi certains pays à l’instar du Burkina Faso, mon pays d’origine, vivent encrés et toujours dans le cercle infernal…

Read More

Marteen Rusch, ambassadeur des Pays-Bas au Burkina : « L’homosexualité est un droit et il y a des collègues ambassadeurs qui sont homosexuels »

Au Burkina Faso, depuis la commémoration du 8-Mars et de la fête de Pâques, de nombreuses voix se sont levées pour condamner des pratiques qu’elles qualifient d’homicides et qui ne contribuent pas au développement culturel du Burkina Faso. Parmi elles, le Cardinal Philippe Ouédraogo lors de la fête pascale ce qu’il appelle la culture de mort et la dictature de la pensée unique. Nestorine Sangare, ex-ministre de la Femme, a aussi interpellé les mouvements féministes à définir clairement ce qu’ils entendent par féminisme. Face à ces sujets aussi divergents, nous…

Read More

Fonction publique hospitalière : Les non-dits du système

Ceci est une tribune d’un citoyen relative à la fonction publique hospitalière. L’auteur y décrit les non-dits qui bloquent sa mise en œuvre effective. La fonction publique hospitalière (FPH) est un système, une stratégie dont le bien-fondé n’est méconnu par personne. Elle est favorablement accueillie par tous les acteurs, y compris les agents qui y exercent. Cependant, lorsque son application n’est pas soutenue dans toute la rigueur politico administrative, il ne saurait manquer de polémiques inutiles. L’application de la FPH rencontre d’énormes difficultés dont les plus fondamentales seraient dues au…

Read More

Suicide de jeunes étudiants : Stopper la spirale infernale

Il y a quelques semaines, des suicides d’élèves et d’étudiants des universités publiques ont défrayé la chronique au Burkina Faso. Ce phénomène dont les jeunes burkinabè entendaient parler ailleurs, notamment en Europe, est-il en train de vouloir gangrener la société burkinabè ? Comment comprendre que des jeunes puissent se laisser aller à une telle extrémité ? Quelle thérapie pour tuer le mal dans l’œuf ? Les pays occidentaux sont en avance sur les concepts. On y parle de plus en plus d’aide au suicide ou de suicide assisté. L’aide au suicide, ou suicide…

Read More