Lutte contre le terrorisme au Burkina : Ce que l’histoire nous enseigne

« Un peuple engagé, mobilisé, organisé, uni et déterminé peut gagner n’importe quelle guerre ». C’est l’une des leçons tirées de l’histoire du peuple burkinabè que défend dans cette tribune le journaliste écrivain Adama Ouédraogo dit Damiss pour éradiquer l’hydre terroriste. Les solutions abordées par Damiss contre ce fléau sont contenues dans son écrit de sept pages parvenu à notre rédaction ce mercredi 12 janvier 2022. C’est un truisme de le dire : le Burkina Faso vit une guerre qui lui a été imposée par une horde d’illuminés qui tuent, pillent et brûlent…

Read More

Lutte contre le terrorisme : Mettre fin à la servitude

Derrière la lutte contre le terrorisme se joue parfois l’une des sombres facettes du cynisme des relations internationales. Les partenaires ne sont aux côtés des États en souffrance que pour défendre leurs intérêts et faire tourner à plein régime leur industrie de l’armement. Dans ce contexte, acquérir de l’armement sophistiqué pour protéger ses populations relève par moment du parcours du combattant pour de nombreux dirigeants africains pris en tenaille entre pressions et menaces diverses. Les pays du Sahel en font les frais actuellement. Il urge de diversifier la coopération militaire…

Read More

Collectivités territoriales : Elections en 2022 ou délégations spéciales ? Deux erreurs historiques à ne pas commettre

L’auteur de cette tribune, Elhadji Boubacar, donne sa lecture sur la question de l’organisation des élections municipales en 2022. Pour lui, il faut s’abstenir d’organiser ces élections dans le contexte actuel. « Il est plus pertinent et moins risqué de prolonger le mandat des élus actuels que d’organiser ces élections ou d’aller vers les délégations spéciales », conseille-t-il. Lisez ! Le vote de la loi portant code électoral le 20 décembre 2021 par l’assemblée nationale relance la question de l’organisation des élections municipales en 2022. Inutile de tourner en rond et d’hésiter : il…

Read More

Vœux du pésident Kaboré : La remise à plat des salaires n’est pas une priorité

Remise à plat des grilles salariales. Ça vient devant le Conseil des ministres. Et ensuite devant les députés à l’assemblée nationale. Et certainement, l’opinion va s’en emparer.Dans la présente situation, est-ce une priorité ? Est-ce qu’il n’y a pas plus urgent ? Ces questions sont légitimes. Toutefois, dans le cadre de l’économie d’un pays pauvre, tout est urgent. La sécurité, la santé, l’alimentation, l’éducation, les infrastructures, il faut tout faire en même temps. Aucun de ces secteurs ne peut attendre des jours meilleurs. Les Mossi disent qu’il faut jeter et taper en…

Read More

Tribune I 2021 sur le plan sécuritaire : Tempêtes, résilience et exploits auront été les maîtres-mots

2021 s’en va ! Rarement une année n’aura été aussi éprouvante sur le plan sécuritaire pour le Burkina Faso. En effet, après l’apparente accalmie constatée durant la période électorale de fin novembre 2020 ;  laquelle accalmie avait douché les oiseaux de mauvais augure qui prédisaient une campagne électorale chaotique ; la situation sécuritaire s’est progressivement dégradée courant 2021. Reprenant du poil de la bête, l’hydre terroriste va faire flèche de tout bois pour troubler la quiétude des Burkinabè. Ainsi, de Madjoari à Solhan en passant par Foubé, Barsalogho, N’di, Inata, etc., la reprise…

Read More

Lutte antiterroriste au Burkina : « Que proposent ceux qui veulent la démission du président du Faso ? », Abraham Badolo

L’Alliance pour la défense de la patrie (ADP) a évoqué la question des voix qui s’élèvent pour demander la démission du président du Faso, Roch Kaboré, dans sa conférence de presse de ce jeudi 20 décembre 2021 à Ouagadougou. Pour l’ADP, il ne suffit pas d’exiger le départ de Roch Kaboré. La question, est plutôt de savoir ce que proposent ceux qui demandent sa démission. « Pensez-vous aujourd’hui que le départ de Roch Kaboré va changer la situation ? Bien que les militaires soient au pouvoir au Mali, cela n’a pas mis…

Read More

Lutte contre le terrorisme au Sahel : Les vérités que l’on refuse de nous dire….

Lors de son grand entretien avec la presse nationale, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a appelé « à faire des propositions pour contribuer à la lutte contre le terrorisme ». Ainsi, mon analyse s’inscrit sous le sceau patriotique en vue d’apporter « ma terre » à ce combat. Aux militaires, les armes, aux journalistes, la plume ou le micro ou encore la caméra. La lutte contre le terrorisme n’a pas fini de révéler ses côtés sombres. L’une des facettes de cette guerre asymétrique est le deal macabre dont se délecte des…

Read More

Burkina : les arrestations augmentent la colère des citoyens (Chrysogone Zougmoré)

Le 23e anniversaire de l’assassinat du journaliste burkinabè d’investigation Norbert Zongo et de ses trois compagnons, se déroulera le 13 décembre 2021 date de leur assassinat à Sapouy le 13 décembre 1998. A l’occasion, deux organisations ont animé une conférence de presse mardi 7 décembre 2021 à Ouagadougou.  Il s’agit du Collectif des organisations démocratiques de masse et des partis politiques (CODMPP) et de la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC). L’objectif est d’annoncer le programme des activités…

Read More

Burkina Faso: « L’hydre terroriste et le sacrifice des droits fondamentaux ! » (déclaration SYNAF)

DECLARATION DU SYNDICAT DES AVOCATS DU BURKINA FASO (SYNAF) SUR LA SITUATION NATIONALE   Des attaques barbares menées par des individus sans foi ni loi, endeuillent le peuple burkinabè depuis 2015. Elles se sont multipliées et intensifiées ces dernières semaines et plongent la nation toute entière dans une douleur insondable. En effet : Le 12 novembre 2021, une équipe du Groupement des Compagnies Républicaines de Sécurité a été la cible d’une attaque terroriste sur l’axe Dori-Essakane, entrainant la mort de sept (07) policiers et occasionnant cinq (05) blessés. Dans un communiqué…

Read More

Syndicat des avocats du Burkina Faso : « L’hydre terroriste et le sacrifice des droits fondamentaux ! »

Ceci est une déclaration du Syndicat des avocats du Burkina Faso (SYNAF) sur la situation nationale. Des attaques barbares menées par des individus sans foi ni loi, endeuillent le peuple burkinabè depuis 2015. Elles se sont multipliées et intensifiées ces dernières semaines et plongent la nation tout entière dans une douleur insondable. En effet : Le 12 novembre 2021, une équipe du Groupement des Compagnies Républicaines de Sécurité a été la cible d’une attaque terroriste sur l’axe Dori-Essakane, entrainant la mort de sept (07) policiers et occasionnant cinq (05) blessés. Dans…

Read More