Réconciliation nationale : « Qu’on soit pour ou contre ou même neutre, c’est un sujet qui ne laisse personne indifférent », déclare Alain Kam de l’UPC

Le Centre de formation politique de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a organisé un panel sur la contribution des acteurs politiques dans le processus de la réconciliation nationale, le samedi 29 mai 2021 à Ouagadougou. « Enjeux, défis et chemins de la réconciliation nationale : quelles contributions des acteurs politiques ? » C’est sous ce thème que les échanges se sont tenus. Pour l’expert en communication publique, le Pr Serge Théophile Balima, la réconciliation nationale n’est pas un programme mais un processus. Puisqu’elle peut être la conséquence de plusieurs choses, la…

Read More

Gnagna : les vivres de l’école primaire de Karamama pillés par des individus armés

Un groupe d’hommes armés a pillé les vivres de l’école primaire publique de Karamama le 28 mai 2021. A appris Infowakat.net de sources locales. C’est autour de 23h, qu’environ neuf (09) individus armés de AK47 à bord de motos ont pris d’assaut le village de Karamama. Selon des témoins, il se sont dirigés directement vers le magasin servant d’entrepôt pour les vivres de la cantine de l’école primaire de ladite localité. Les quelques sacs céréales et d’huile restant encore ont tout simplement été emportés par les malfrats. Après avoir vidé…

Read More

L’Ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire dénonce des accusations portées contre la communauté burkinabè

Ceci est un communiqué de l’Ambassade du Burkina Faso en République de Côte d’Ivoire Depuis un certain temps, une vidéo circulant sur les réseaux sociaux tente de présenter les Burkinabè comme la source des problèmes de la Côte d’Ivoire et invite les Ivoiriens à considérer la communauté burkinabè comme leur véritable ennemi. Confondant ethnie et nationalité, l’auteur cite nommément une personnalité présentée comme un Mossi qui se mêlerait des affaires politiques de la République de Côte d’Ivoire. Face à cette situation, l’Ambassade du Burkina Faso en République de Côte d’Ivoire…

Read More

Diébougou : saisie de (960) kilogrammes de chanvre indien

Ceci est une déclaration de la Brigade Mobile des Douanes de Diébougou suite à la saisit d’une importante quantité de chanvre indien. La brigade mobile de Diébougou a mené un service de campagne avec succès le samedi 22 mai 2021. En effet, le Chef de Brigade, le contrôleur central des douanes Justin TAMINI et ses hommes ont mis en déroute, à travers une embuscade, quatre (04) trafiquants de drogue, obligés de prendre la fuite, abandonnant les motocyclettes et le chanvre indien qu’ils transportaient. Cette saisie qui porte sur neuf cent…

Read More

Éducation : « Si nos exigences ne sont pas prises en compte, l’État sera le seul responsable de la dégradation du climat social », prévient l’Association des élèves

Le décret portant modification du système éducatif avait été déclencheur d’une vague de manifestations qui continue de déferler, et au cours desquelles on enregistre au moins deux élèves qui ont perdu la vie, des centaines d’élèves blessés et huit autres mise aux arrêts par les forces de l’ordre, notamment la police nationale, sous l’instruction du ministre de l’éducation nationale de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN), Pr Stanislas Ouaro. C’est ce qui ressort du bilan de l’association des élèves du secondaire de Ouagadougou (AESO), au cours d’un…

Read More

Barrage de Samendeni : Les populations affectées murmurent, la coordination s’explique

Dans l’optique de comprendre le processus de déplacement et de dédommagement des populations affectées par la construction du barrage de Samendeni, une équipe de journalistes est allée à la rencontre des acteurs du 18 au 20 mai 2021 dans la région des Hauts-Bassins. Certains dénoncent « des promesses » non tenues. Mais l’équipe de la coordination de la vallée de Samendeni a des explications à donner. D’un coût estimé à plus de 61 milliards de FCFA, le barrage de Samendeni a été officiellement inauguré le 30 novembre 2019. Cette infrastructure…

Read More

Effondrement d’écoles au Burkina : Un décès et une vingtaine de blessés

Pendant que le gouvernement cherche des voies et moyens pour atténuer les conséquences des troubles en milieu scolaire liés à l’annonce des réformes de l’éducation, des écoles s’effondrent. Des décisions ont été prises au cours du Conseil des ministres de ce mercredi 26 mai 2021. Le lundi 24 mai 2021, un bâtiment de trois classes s’est effondré alors que les élèves étaient en pleine activité pédagogique. Il s’agit d’une école de la commune de Dandé, dans la région des Hauts-Bassins. Sur les vingt et quatre élèves blessés dont quatre graves,…

Read More

Ouagadougou : La police met aux arrêts trois présumés délinquants qui enrôlaient également des jeunes pour les terroristes

Dans sa lutte contre l’insécurité en général et la criminalité urbaine en particulier, le commissariat de police de l’arrondissement de Boulmiougou a mis hors d’état de nuire un réseau de délinquants qui dépouillait les citoyens. Bien organisés et spécialisés dans les vols à main armée et le cambriolage des domiciles, ces délinquants ont été présentés ce mardi 25 mai 2021 à la presse. Suite à plusieurs plaintes enregistrées contre des inconnus pour des faits d’agression, de vols à main armée entrainant parfois mort d’Hommes, les services de police de l’arrondissement…

Read More

Coup d’Etat au Mali : L’UA et L’UE condamnent de « coup de force »

En marge du « coup d’état » dont le président malien de la transition a été victime, le président Français Emmanuel macron a, en accord avec ses paires, condamné cette arrestation des dirigeants de la transition Malienne, à l’issue du sommet européen. Une demande de tenir une réunion d‘urgence a été adressée au conseil de sécurité de l’ONU par la France. Pour Emmanuel Macron, il s’agit d’un coup d’Etat qui a été perpétré ; toute chose qu’il juge inacceptable, et qui nécessite d’être immédiatement condamné. C’est ce qu’a laissé entendre…

Read More

Faisons mousser Chérif Moumina Sy : Ancien soldat de la liberté d’expression, président du CNT, ministre d’État

Un homme, c’est connu à plusieurs vies. Il ne faut pas être un adepte de la métempsychose ou des spiritualités asiatiques pour le savoir. Les conditions physiques déterminent les pensées. C’est ce que Marx dit : « Ce n’est pas la conscience des hommes qui détermine leur être ; c’est inversement leur être social qui détermine leur conscience ». Les hommes changent et ce qu’ils ont aimé hier, ils peuvent le détester aujourd’hui dès lors que leurs conditions d’existence ont changé. Notre ministre d’État, ministre de la défense et des anciens combattants, était en…

Read More