Burkina : Plus de d’un million de litre d’eau potable distribué en 2020 par MSF

L’organisation médicale humanitaire internationale, Médecin Sans Frontières (MSF) a animé une conférence de presse ce jeudi 08 avril 2021. En présence des hommes de média, il s’est agit de présenter l’organisation et ses activités menées dans le domaine de la sanitaires et humanitaire, en général, et particulièrement au Burkina Faso.

« Apporter une aide d’urgence aux populations qui n’ont pas accès aux soins de santé, touchées par des conflits armés, des épidémies ou des catastrophes naturelles » ; c’est l’une des missions que s’est donnée l’organisation internationale « Médecin Sans Frontières » (MSF). Elle apporte une réponse aux besoins médicales, lorsque que le service médicale du pays n’est plus en mesure de le faire.

MSF intervient dans les zones de conflits, a travers l’apport de soins de santé primaires et secondaires, la chirurgie d’urgence, les programmes nutritionnels, la vaccination, la prise en charge des blessés, la distribution d’articles de première nécessité, la distribution d’eau.

Selon les propos de Abdel-Aziz Mohamed, chef de mission de MSF, l’organisation se repose sur certains principes que sont la neutralité et l’impartialité. « Elle apporte son aide aux populations en danger, sans aucune discrimination raciale ethnique, religieuse, sexuelle ou politique ».

MSF intervient de même au Burkina Faso. En effet arrivé au pays des hommes intègres en 1995 suite à l’afflux des réfugiés dans la région du Sahel, elle s’y installe.

Abdel-Aziz Mohamed, chargé de mission de MSF

A ce jour, l’organisation est présente dans les régions du Centre, du Sahel, du Nord, du centre Nord, de l’Est des Hauts-Bassins et de la Boucle du Mouhoun. Des propos du chef de mission, les actions menées au Burkina sont l’approvisionnement en eau potable et la distribution de produits de première nécessité, l’appui à la réhabilitation des installations sanitaires et la formation du personnel de santé.

MSF a été aux côtés des Burkinabè pour la prise en charge du covid-19

MSF a affirmé avoir été présent dans la lutte contre le covid-19 au Burkina, principalement dans la région du Centre. En effet le coordonnateur médical, Dr David Munganga, l’organisation a pris part à la mise en place de trois centre de traitement en assurant son fonctionnement à travers l’apport en ressources humaines.

En terme de chiffres dans l’apport d’eau pour l’année 2020, MSF a enregistré 133 934 000 litre d’eau potable distribué, 14 forages réalisés et 43 forages réhabilités. A noter qu’en 2020, MSF comptait environs 930 personnel au Burkina Faso.

Malgré ces réalisations, l’organisation fait cependant face à des difficultés dans l’exercice de ses fonctions. Des obstacles qui, des propos de Abdel-Aziz Mohamed, sont principalement liés au défis sécuritaires. « l’insécurité rend les déplacements compliqué ! Nous devons d’abord assurer la sécurité de nos agents » a-t-il dit.

A titre informatif, MSF a été créé par des journalistes et des médecins en 1971. Elle est présente dans plus de 70 pays dans le monde.

Alex SOME
Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment