Burkina : Plus de 170 infrastructures publiques en situation de dégradation (conseil des ministres)

A la date du 10 juin 2021, plus de 170 infrastructures publiques sont en situation de dégradation ou ont subi des dégradations dans presque toutes les régions.

Parmi ces infrastructures, 110 concernent le ministère de l’éducation dans toutes les treize régions du pays. C’est ce qui ressort de la communication orale faite par le ministère en charge de l’urbanisme, au conseil des ministres de ce mercredi 16 juin 2021, sur les cas de sinistres des bâtiments publics, répertoriés depuis le début de la saison pluvieuse.

Selon le porte parole du gouvernement, Ousseni Tamboura, plusieurs causes peuvent expliquer cette situation. Il s’agit de l’insuffisance dans les dossiers techniques d’appel à concurrence, l’insuffisance du suivi-contrôle des travaux, la mauvaise qualité des matériaux de construction et le non respect de la garantie décennale qui accompagne souvent les marchés.

Compte tenu de l’importance du sujet, le porte-parole du gouvernement a annoncé la tenue, demain 17 juin 2021, d’un point de presse avec le ministre de l’éducation et celui en charge de l’urbanisme sur la question.

« Le conseil des ministres a également instruit le ministère en charge de l’urbanisme de lui présenter dans les meilleurs délais un rapport avec des actions fortes par rapport à cette situation », à déclaré le ministre Tamboura.

En rappel, depuis le début de l’hivernage, l’on note l’effondrement de plusieurs infrastructures notamment des écoles à travers le pays. A Dandé, dans la région des Hauts-Bassins par exemple, l’effondrement d’un bâtiment de trois classes, le 24 mai dernier, a causé le décès d’un élève et fait 24 blessés.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment