Burkina Faso : Le corps diplomatique réitère sa « solidarité agissante » au peuple

Les chefs de missions diplomatiques et consulaires ainsi que les représentants des organisations internationales et inter-africaines ont, ce vendredi, 24 janvier 2020 à Ouagadougou, présenté leurs vœux de nouvel an au président du Faso, Roch Kaboré. Occasion pour ces partenaires de revisiter l’axe de coopération entre leurs pays ou organisations avec le Burkina et réaffirmer leur soutien au peuple burkinabè face aux défis du moment.

Trois actes majeurs ont ponctué cette tradition. Il s’agit des discours, de la poignée de mains entre le président du Faso accompagné de ses ministres en charge des questions diplomatiques et d’intégration et chacun des participants et, enfin, la photo de famille.

Ainsi, quatre discours ont ponctué cette cérémonie de présentation de vœux dans la salle polyvalente de Ouaga 2000.

La première personnalité à livrer son discours est le représentant des organisations inter-africaines, Dr Ahmed Elmekass, représentant-résident de l’Union africaine/SAFGRAD. Celui-ci va d’entrée de jeu situer le contexte particulier de cette cérémonie de présentation de vœux 2020 ; contexte marqué dans l’espace sahélo-saharien par la flambée des attaques terroristes avec leurs nombreuses conséquences. S’inclinant devant la mémoire de tous les disparus du fait de ces actes terroristes, il a rassuré le président Roch Kaboré, par ailleurs président du G5 Sahel, de la « solidarité agissante » de l’Afrique à travers ses organisations.

Même message de solidarité exprimé par le représentant des organisations internationales, David Bulman, représentant-résident du PAM (Programme alimentaire mondial), assurant l’intérim de la représentante-résidente du Système des Nations-Unies au Burkina, qui a salué les efforts du Burkina face aux défis de l’heure, notamment le phénomène terroriste. « La Résilience dont fait preuve le Burkina Faso face aux difficultés, constitue déjà un signe que nous devons persévérer dans notre engagement aux côtés de ce pays », loue David Bulman.

La doyenne des chefs des missions diplomatiques et consulaires, Régina Celia de Oliveira Bittencourt, ambassadeur de la République fédérale du Brésil au Burkina, a, elle également, apprécié la résilience dont fait preuve le pays.

Tous ces intervenants ont salué les efforts du peuple burkinabè avec à sa tête, le président du Faso et son gouvernement avant d’exprimer leur solidarité envers le Burkina.

Le dernier acte dans ce chapitre a été le discours-réponse du président Roch Kaboré pour qui, ce rendez-vous est une occasion pour évaluer les relations bilatérales et la marche du monde. Il a salué l’excellence des relations entre le Burkina et ces pays et organisations, exprimant sa gratitude pour le soutien de ces partenaires en ces moments difficiles que travers le pays.

Le président Roch Kaboré a rassuré que, c’est debout que le peuple burkinabè se bat pour mettre en œuvre, avec le gouvernement, le Plan national de développement économique et social (PNDES), le Programme d’urgence pour le Sahel et le Programme d’appui au développement des économies locales.

O.L
Lefaso.net

Crédit-photos : Direction de la communication de la présidence du Faso

Related posts

Leave a Comment