Burkina Faso : L’armée déjoue une attaque contre des populations dans un village près de la frontière nigérienne

Dans le point des opérations de sécurisation du 21 au 27 juin 2021, les Forces armées nationales ont annoncé qu’une unité d’intervention de Ouahigouya est intervenue au profit des VDP (Volontaires de défense de la patrie) attaqués à Titao en aidant à l’évacuation des blessés et menant des opérations de ratissage.

Au cours des opérations de ratissage effectués le 23 juin 2021 dans le cadre de la sécurisation de la zone de Foubé-Barsalgho après l’embuscade contre une relève de la police nationale, un véhicule d’une unité d’intervention du détachement militaire de Barsalgho a sauté sur un engin explosif improvisé. Le bilan fait état de deux militaires tués et de cinq blessés.

A l’Est du pays, le détachement militaire de Tankoualou a en collaboration avec les VDP, déjoué une attaque contre des populations dans un village près de la frontière du Niger. Grâce à la collaboration entre Forces armées nationales, VDP et populations, les assaillants ont été mis en déroute. Toujours dans la région de l’Est, un engin explosif improvisé a été décelé par une unité d’intervention et a été détruit par les équipes du Génie militaire.

En plus de leur mission de sécurisation du territoire, du 21 au 27 juin 2021, les détachements militaires des différents groupements des Forces armées nationales ont assuré l’acheminement des épreuves des examens scolaires dans les centres d’examen et assuré la sécurisation des examens. Les Forces armées nationales ont également entre autres, assuré la sécurisation des travaux de bitumage de l’axe Dori-Gorom-Gorom.

Lefaso.net


Related posts

Leave a Comment