Burkina Faso : Chériff Sy et Ousséni Compaoré quittent le gouvernement ; Roch Kaboré s’octroie le portefeuille de la Défense

A la suite d’un remaniement ministériel opéré ce mercredi 30 juin 2021, le gouvernement du Burkina Faso enregistre les départs de Chériff Sy et Ousséni Compaoré, précédemment en charge de la Défense et de la Sécurité. L’intégralité du décret en fichier-joint

Roch Kaboré s’attribue le portefeuille de la Défense où il est secondé par le colonel-major Barthélémy Simporé comme ministre délégué après du Président du Faso, chargé de la défense nationale et des anciens combattants.

Monsieur Maxime Koné, précédemment ministre délégué chargé des Burkinabè de l’intégration devient ministre de la sécurité. Notons qu’en 2019, alors qu’il était président de la Commission des affaires générales, institutionnelles et des droits humains (CAGIDH) de l’Assemblée nationale, Maxime Koné sortait son premier livre intitulé « Chronique sécuritaire 2019 au Burkina Faso ».

Maxime Koné est remplacé à son poste par Clarisse Mérindol née Ouoba, enseignante de droit à l’Université Thomas Sankara et ancienne directrice de cabinet de Rosine Coulibaly Sory au ministère des finances.

Clarisse Mérindol Ouoba

Rappelons que ce remaniement intervient 72h après l’adresse à la Nation du président du Faso qui a demandé à l’opposition politique de surseoir à ses marches meetings prévues les 3 et 4 juillet 2021.

Cette opposition avait réclamé, au regard de là dégradation de la situation sécuritaire, le départ du Premier ministre Christophe Dabiré et du ministre de la Défense Chériff Sy, à l’issue d’un dialogue politique national tenu du 17 au 19 juin.

Lefaso.net









Related posts

Leave a Comment