Burkina : 2 398 établissements restent fermés du fait de l’insécurité

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires a dressé un bilan de la situation humanitaire le 20 novembre 2020 au Burkina Faso.

Dans le rapport fait par l’OCHA, l’éducation et la santé restent les secteurs les plus touchés par l’insécurité que connait le Burkina Faso.

Ainsi à la date du 21 septembre 2020, 2 398 établissements sont restés fermés près de 350 000 élèves déscolarisés. Le système de santé est lui aussi durement impacté par les violences dans plusieurs localités. Et au 29 octobre 2020, ce sont 323 formations sanitaires en soit en arrêt total (91) soit en fonctionnement minimal (232) qui sont fermées.

En août 2020, plus de 3,3 millions personnes sont touches par l’insécurité alimentaire. « Les efforts conjugués de tous les acteurs ont réussi à accroitre la capacité d’intervention, permettant d’atteindre quelques 2,3 millions de personnes en besoin avec de l’assistance. Ceci malgré le sous-financement continu du Plan de Réponse Humanitaire révisé, avec 234 millions (55%) des 424 millions de dollars américains requis mobilisés, affirme l’OCHA.

Le nombre de personnes déplacées internes est passé de 1,034 millions à 1,049 millions le 10 novembre 2020, soit 1,5% de plus début septembre.
L’OCHA indique que les causes de ces déplacements restent liées à la recherche de la sécurité pour 90% les populations déplacées internes.

Ketsia WANE
Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment