Burkina : 12 mois de prison avec sursis pour deux trafiquants de peaux d’animaux protégés

Le tribunal de grande instance de Fada N’gourma a condamné mercredi 18 décembre 2019 deux trafiquants d’espèces fauniques à 12 mois de prison avec sursis.

Ouédraogo Madi et Ouédraogo Samuel ont été reconnus coupables de trafic d’espèces fauniques et de détention de spécimens d’animaux partiellement et intégralement protégés.

Ils ont tous les deux écopé de 12 mois de prison avec sursit. Le tribunal de Fada les a ausi condamné à payer à l’État  Burkinabé 500.000 Fcfa chacun comme amende et 3.250.000 Fcfa à l’Agence Judiciaire du Trésor pour réparations au préjudice causé aux efforts de protection de la faune au Burkina.

Cette sentence est jugée peu sévère par les défenseurs de la faune qui espéraient que la peine privative de liberté soit plus ferme, afin de servir d’exemple à tout autre contre venant, d’autant plus que la législation en la matière  prévoit des peines allant jusqu’à 5 ans de prison ferme.

En rappel ces trafiquants avaient été appréhendés le 17 décembre 2018 au moment où ils tentaient de commercialiser deux peaux de lion et trois peaux de panthère à Ouagadougou. Ces espèces devenues rares sont en danger d’extinction et menacées par le trafic de faune.

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment