Attaque à Tialboanga (Tapoa) : Deux personnes tuées dont un volontaire pour la défense de la patrie

Des hommes armés non identifiés ont attaqué, jeudi 27 mai 2021, le village de Tialboanga, dans la commune de Kantchari, dans la province de la Tapoa. Selon une source, deux personnes ont trouvé la mort parmi lesquelles un volontaire pour la défense de la patrie (VDP). Une troisième personne est portée disparue.

Selon la même source, les hommes armés non identifiés ont débarqué dans le village, à l’approche de l’orage.

« Ils ont brûlé les concessions, les greniers aussi. Deux personnes dont un VDP sont morts alors qu’une troisième personne reste encore portée disparue », nous a confié une source.

Toujours selon elle, la population a commencé à migrer à Kantchari, situé à une trentaine de kilomètres. « A l’heure actuelle, je ne sais s’il reste encore quelqu’un à Tialboanga. S’il y en a, c’est certainement les volontaires pour la défense de la patrie ».

Avant cette attaque, rappelle notre source, les individus armés avaient demandé aux habitants de quitter la zone. Quelques semaines plus tôt, ils ont attaqué une famille aisée. Une personne a été tuée. En voulant voler le bétail de ladite famille, ils ont fait face à une résistance des VDP. Ne s’avouant pas vaincus, les HANI sont revenus enlever deux personnes et un peu plus tard tuer un autre habitant du village.

C’est la psychose dans le village de Sakoani, situé à 7km, où des individus armés ont également sommé les populations de partir.

« Quelques uns commencent à migrer vers Kantchari et Fada N’Gourma. Dans les jours à venir, le village risque d’être désert également. Si Sakoani tombe, ce sera difficile de pratiquer la route nationale n°4 pour rejoindre le Niger », prévient notre source.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment