Affaire « Mosquée de Panzani » : Le gouvernement attribue le terrain litigieux à la fédération des associations islamiques

Le Gouvernement a définitivement tranché le conflit né de la destruction de la mosquée de Panzani, le 7 septembre 2020. Dans un communiqué en date du 6 mai 2021, l’exécutif a décidé d’attribuer le terrain litigieux à la Fédération des Associations Islamiques du Burkina Faso (FAIB) « à l’effet de permettre la réalisation de toute infrastructure ou toute activité en faveur de la communauté islamique ».

Quant à M. Jacques Ouédraogo, attributaire légal du terrain litigieux, le gouvernement a décidé de lui céder un autre terrain « en guise de compensation », peut-on lire dans le communiqué signé du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation.

En rappel, le gouvernement burkinabè avait désapprouvé, la destruction de la mosquée du quartier Panzani, dans l’arrondissement n°9 de Ouagadougou, suite à un litige foncier opposant les fidèles de ce lieu de culte à un particulier.

Le 7 octobre, le porte-parole du gouvernement d’alors, Rémis Fulgance Dandjinou, avait déclaré qu’une procédure avait été engagée pour le retrait des titres de propriété au profit de l’Etat.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment