Affaire achat de véhicule : « On peut convertir les 96 millions en achat de munitions pour mener la guerre contre les terroriste », Achille TAPSOBA

L’annonce de l’acquisition d’un véhicule de 96 millions FCFA pour le compte de la ministre en charge de la Culture suscite de l’émoi au sein de l’opinion publique burkinabè. Mais cette dépense n’a rien d’illégal selon le porte-parole du Gouvernement. Un argumentaire qui n’est pas du goût du parti du Chef de file de l’Opposition politique burkinabè.
« C’est dommage qu’on en arrive à ce niveau », estime le vice président du CDP.
« Sur le plan de la gouvernance, je crois savoir que le programme de la majorité présidentielle prend en compte le train de vie de l’Etat. À cet titre, il faut revoir les choses. Ce n’est pas qu’un ministre ne mérite pas un véhicule de fonction haut de gamme mais ce n’est pas aussi onéreux », a-t-il avancé.

Selon Achille TAPSOBA, « le constat actuel est tel qu’on peut convertir les 96 millions FCFA en achat de munitions pour mener la guerre contre les terroriste » et soutient que « l’inopportunité fait que la priorité des priorités est de mettre l’accent sur la réduction des dépenses de l’Etat pour renflouer davantage le budget de la guerre. »

» Il faut que gouvernement se mette toujours à l’esprit que la réduction du train de vie de l’État passe d’abord par les plus hautes autorités, mais pas par les petits fonctionnaires », conclu Achille TAPSOBA.

Related posts

Leave a Comment